jeudi 23 mai 2013

Chronique #19 : 17 Lunes de Margaret Stohl & Kami Garcia

 
Titre : 17 Lunes
Auteures : Margaret Stohl et Kami Garcia
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 567
 

Résumé : Je n'aurais jamais imaginé que Lena pourrait me fuir ou me cacher des choses. Qu'un jour arriverait où nous ne nous comprendrions plus. Mon statut de Mortel m'interdisait l'accès au monde des Enchanteurs, mais était-ce une raison pour rompre tout lien ?
Après le désastre du seizième anniversaire de Lena, j'avais pensé que l'aimer et la soutenir suffiraient. Mais il fallait croire que je m'étais trompé. Et que notre amour, indestructible hier, était à présent voué à l'échec ?
L'amour est-il encore plus fort que le destin ?



Mon avis : Deuxième tome excellent, comme le premier. Le début est assez triste, en même temps c'est logique. La relation entre Ethan et Lena va beaucoup évoluer. Ils vont même énormément s'éloigner. Lena va se consoler dans les bras de John et Ethan, dans les bras d'Olivia. A propos de cette dernière, mon avis est très mitigé. Autant j'ai pu la trouver super gentille et agréable, autant elle a pu m'énerver, mais vraiment m'énerver. J'ai bien aimé Lena, elle a pris un peu d'indépendance dans ce tome même si ce n'est pas forcément de la bonne façon. J'ai de nouveau adoré les grandes tantes d'Ethan, elles sont tout simplement attachantes. Sinon, par rapport, à l'histoire, cela s'est compliqué et c'est de plus en plus difficile à comprendre. Il faut vraiment être concentré quand on le lit car sinon, on risque de louper un nom ou l'explication d'un pouvoir et ne plus rien comprendre après. En effet, de nouveaux personnages et donc de nouveaux pouvoirs entrent en jeu dans ce tome. En résumé, un très bon roman que je vous conseille (si vous avez lu le premier bien sûr) mais à lire avec attention.

Ma note :

 
"La Lumière contient une part de Ténèbres, et vice versa."
 
"Lena était ma destination. J'allais toujours vers elle, même quand je n'y allais pas. Même quand elle ne venait pas à moi."
 
"Ce qu'il y avait de bien avec Link, c'est qu'il ne posait jamais de questions. Il fonçait, point barre. Il avait foncé lorsque nous avions essayé de découper un pneu pour fabriquer une balançoire. Il avait foncé quand je l'avais aidé à construire un piège à alligator dans mon jardin, et chaque fois que j'avais volé La Poubelle pour traquer une fille dont le reste du lycée considérait qu'elle était un monstre. C'était une grande qualité, chez un meilleur copain, et, parfois, je me demandais si j'aurais fait la même chose pour lui, au cas où les rôles avaient été inversés. Parce que j'étais toujours celui qui tergiversait, et lui toujours celui qui relevait le défi sans broncher."
 
Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 4 ici.

4 commentaires:

  1. Je n'ai jamais lu cette série mais elle est sur ma wish-list!

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec toi =)
    Excellente critique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ça me fait chaud au cœur :D

      Supprimer