lundi 31 août 2015

Chronique #215 : Cinquante nuances plus claires de E.L James

 
INFOS :
 
→ Titre : Cinquante nuances plus claires
→ Auteure : E.L James
→ Edition : J.C Lattès
→ Nombre de pages : 594
→ Prix : 17 euros
 
→ Retrouvez mon avis sur le premier tome ici.
→ Retrouvez mon avis sur le deuxième tome ici.
 
GROS SPOILERS SUR LES TOMES PRECEDENTS DANS LE RESUME
→ Résumé : A présent réunis, Ana et Christian ont tout pour être heureux : l'amour, la fortune, et un avenir plein de promesses. Ana apprend à vivre dans le monde fastueux de son M. Cinquante Nuances sans perdre son intégrité et son indépendance tandis que Grey s'efforce de se défaire de son obsession du contrôle et d'oublier son terrible passé.
Mais bientôt, alors que tout semblait leur sourire, le destin les rattrape et leurs pires cauchemars deviennent réalité...
Un happy end est-il possible pour Grey et Ana ?
 
MON AVIS :
RISQUES DE SPOILERS
 
Sans être extrêmement pressée de découvrir ce troisième tome, j'étais tout de même contente de le lire pour enfin connaître la fin des aventures d'Ana et Christian. Je n'attendais pas énormément de ce roman étant donné que je n'ai pas eu de coups de cœur pour les tomes précédents mais j'ai été déçue.
 
Je ne sais pas trop comment commencer cette chronique car elle risque de ressembler aux chroniques des tomes un et deux. Une fois de plus, les personnages ne m'ont pas emballée plus que ça. J'ai l'impression que les personnages n'évoluent pas au fil des tomes. Christian reste extrêmement lunatique, ses changements d'humeur sont brusques et énervants. Il est trop excessif et ça m'a vraiment agacée. Il prend tout trop à cœur. Bien sûr, certaines choses s'expliquent par son passé mais au bout de trois tomes, j'avais atteint la limite du supportable. Il en est de même pour Ana. Elle sait parfois résister à Christian mais je la trouve trop dévouée. Dans le tome précédent, j'avais trouvé leur relation mignonne. Ce fut toujours le cas au début du livre mais j'ai vite été blasée. Trop de niaiseries, trop de "je t'aime", trop de "je ne peux pas vivre sans toi". Je n'en pouvais plus de lire les même choses toutes les vingt-cinq pages. Leur relation va prendre un nouveau tournant puisqu'il va leur arriver quelque chose qui n'était pas prévu. J'ai bien aimé les voir se disputer à propos de cette chose, un peu de piquant ! Mais pareil, ils se réconcilient trop vite (et sur l'oreiller, comme d'habitude !)
J'ai été plus charmée par les personnages secondaires comme Kate ou Eliott. Je trouve qu'ils ont plus évolué en trois tomes que nos deux tourtereaux.
 
A l'instar des personnages, l'intrigue ne m'a pas convaincue non plus. Je l'ai trouvée trop tirée par les cheveux, pas du tout réaliste. Par ailleurs, il y a certains passages vraiment trop longs, durant lesquels je me suis ennuyée. Les passages que j'ai le plus aimés sont ceux lors des fêtes car, il faut l'avouer, ce sont des fêtes somptueuses, qui font rêver. De plus, on rencontre d'autres personnages et ça fait du bien de s'éloigner d'Ana et Christian ! La fin m'a plu même si elle n'est pas exceptionnelle. Mais elle est plutôt prévisible !
 
Quand à l'écriture, je l'ai trouvée passable dans les premiers tomes mais là, je n'en pouvais vraiment plus. Il y a tellement de répétitions ! De plus, ce sont les mêmes que dans les autres tomes. Il y a beaucoup de vulgarité, les passages érotiques ne sont même pas plaisants à lire.
 
Malheureusement, ce troisième ne m'a pas du tout plu. A part quelques fois, je me suis ennuyée fermement et énormément de choses sont agaçantes. Je ne lirai pas le quatrième tome car même si c'est du point de vue de Christian, il va encore y avoir des répétitions et c'est ce qui m'a le plus énervée. Vraiment dommage !
 
 
MA NOTE :
 
 


 
CITATION :
 
"Le coeur de notre dilemme, le voilà : son besoin de contrôler et son besoin de moi. Je refuse de croire qu'ils sont incompatibles."
 
 
AUTRES AVIS :
 

2 commentaires: