lundi 20 juillet 2015

Chronique #201 : Cinquante nuances plus sombres de E.L James

 
INFOS :
 
→ Titre : Cinquante nuances plus sombres
→ Auteure : E.L James
→ Edition : J.C Lattès
→ Nombre de pages : 595
→ Prix : 17 euros
 
→ Retrouvez mon avis sur le premier tome ici.
 

GROS SPOILERS DANS LE RESUME SUR LE TOME UN ET SUR CE TOME-CI

→ Résumé : Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Ana Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut y résister.
Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...
 
 
MON AVIS :
RISQUES DE SPOILERS
 
Ce second tome débute cinq jours après la rupture entre Anastasia et Christian. Bien que ce soit Ana qui ait rompu avec son Cinquante nuances, elle ne l'a pas fait de beau cœur et est au plus mal : elle ne mange plus, ne sort plus... Christian est lui aussi très déprimé même si n'en savons pas plus que ça sur son état. Mais mettant sa fierté de côté, Christian retourne voir sa bien-aimée et lui propose un nouvel accord... Que va-t-il arriver à ce sulfureux couple ?
 
J'ai commencé avec beaucoup d'envie ce second tome car même si j'avais trouvé des points noirs au premier, j'avais tout de même apprécié l'intrigue et je voulais découvrir la suite. Malheureusement, le résumé révèle d'énormes SPOILERS et ça m'a beaucoup énervée. A peine après avoir lu quelques pages, mon impatience est retombée comme un soufflé (haha). J'ai trouvé que Christian et Anastasia se remettaient beaucoup trop vite ensemble. Ils sont censés être séparés, non ? Ana craque très rapidement et j'ai déploré ce manque de volonté alors que, justement, elle se distinguait dans le premier tome par sa capacité à résister et à se rebeller. Cette déception passée, j'ai tout de même apprécié la suite du roman. La relation entre les deux personnages est très intense, encore plus que dans le premier tome. En effet, Christian a pris conscience qu'il peut perdre Anastasia et que cette dernière est finalement la chose qu'il ne peut pas obtenir grâce à l'argent et contrôler. Il faut reconnaître que le couple qu'Ana et Christian forment est beau. C'est vrai, ils sont parfois très niais, à la limite du supportable. J'ai levé de nombreuses fois les yeux au ciel devant tant de niaiseries (il faut que je fasse attention à ce que je dis car Christian risquerait de vouloir me punir... Okjesors). Pourtant, ils s'aiment d'un amour sincère, certains passages sont très romantiques et sont un plaisir à découvrir. Nos deux tourtereaux vont devoir faire face à beaucoup d'obstacles, notamment à des obstacles liés au passé de Christian. On en apprend plus sur ce dernier et les révélations faites m'ont touchée, comme elles ont touché Anastasia. Le caractère lunatique de Christian trouve des explications même s'il n'en reste pas moins relativement agaçant car répétitif. Néanmoins, on se rend compte que Christian change aux côtés d'Ana, il devient beaucoup plus conciliant. J'ai aimé le voir changer, le tournant qu'il a pris m'a vraiment plu. De son côté, Anastasia change de travail et semble trouver sa place malgré un patron très bizarre. Je l'ai bien aimée également.
 
L'intrigue est vraiment plaisante, entre histoire de jalousie, abus de pouvoir et amour. C'est un roman qui se lit facilement malgré le nombre important de pages. Il y a du suspense. Par contre, il y a énormément de répétitions. "Déesse intérieure", "bordel de m****"... C'est vraiment abusé. En résumé, ce second tome est pas mal, dans la lignée du premier. Ce n'est pas un roman exceptionnel mais cela se laisse lire agréablement. En tout cas, je lirai le troisième tome pour connaître la fin des aventures de Christian et Ana !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
 
CITATION :
 
"Je suis tout sauf heureux. Comme si le soleil s'était couché depuis cinq jours et n'était jamais revenu, Ana. Je suis dans une nuit perpétuelle."
 
 
AUTRES AVIS :
 

2 commentaires: