samedi 25 mai 2013

Chronique #20 : Delirium livre 2 : Pandemonium de Lauren Oliver

 
Titre : Delirium livre 2 : Pandemonium
Auteure : Lauren Oliver
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 375
 
Résumé : Lena a découvert avec Alex ce sentiment interdit qu'est l'amour. Ensemble ils se sont enfuis, déterminés à gagner la Nature pour vivre leur passion. Mais seule Lena est parvenue à franchir la frontière. Sans savoir si Alex est encore vivant.
Aujourd'hui Lena a rejoint la résistance. Elle se voit confier une mission qui pourrait bien lui coûter la vie. Quand une nouvelle rencontre remet en question tous ses principes. Se battre pour avoir le droit d'aimer : cela a-t-il vraiment un sens ?
Imaginez qu'on vous prive de tout sentiment.
Que la liberté ne soit plus qu'un vieux souvenir dénué de sens.
Jusqu'où iriez-vous pour garder le droit d'aimer ?
Plongez dans l'inoubliable trilogie DELIRIUM.


Mon avis : J'ai relu ce livre récemment. Je l'avais déjà lu mais c'est comme si je l'avais découvert. J'ai adoré cette suite ! L'alternance entre le "Avant" et le "Maintenant" est vraiment originale et astucieuse car si on commence à être ennuyé par l'une des deux situations, l'autre arrive et on change de décor. Le "Avant" décrit la vie de Lena dans la Nature, en compagnie de tous les autres Invalides. Le "Maintenant" décrit la vie de Lena dans la Résistance, son parcours dans la mission qui lui a été confiée. Beaucoup de passages sont émouvants, notamment, des décès. Dans le "Maintenant", Lena va se rapprocher de Julian. Ils vont être kidnappés et ils doivent vivre ensemble, dans une minuscule cellule. Lena m'a beaucoup déçue vis-à-vis de son comportement avec Julian. J'ai l'impression qu'elle a oublié Alex, qu'il n'existe plus. Qu'elle l'a rayé de son univers. Ça me rappelle ce que j'ai ressenti dans Hunger Games, quand Katniss se rapproche de Peeta et oublie presque Gale. Bref. Même si ce comportement chez Lena m'a déplu car je suis à fond pour Alex, j'ai admiré cette jeune femme. Elle a fait preuve d'une grande combativité, de beaucoup de courage et elle ne perd pas espoir. C'est une immense qualité. Il y a énormément de combats dans ce tome, il est plus dur et sanglant. On revoit deux personnages très importants, deux personnages clés de l'histoire. Mais je ne vous dis pas qui ! Et la fin ! Dieu, quelle fin ! Une fois de plus, Lauren Oliver nous donne envie de nous jeter sur la suite tellement la fin est surprenante. Bref, vous l'aurez compris, un deuxième tome haut en couleurs et envoûtant. Toujours aussi bien écrit. Bravo à l'auteure !

 

Ma note :

 
 
"L'avenir se bâtit sur n'importe quoi.
Une poussière, une étincelle. Un désir d'avancer, lentement, un pied devant l'autre.
On peut construire une ville magnifique à partir de ruines."
 
"Une fois qu'on permet à l'amour de pénétrer dans son coeur, de s'enraciner, il s'étend, comme une moisissure, et gagne le moindre recoin sombre. Avec lui viennent les questions, les frissons, les peurs qui terrassent. De quoi ne plus jamais trouver le sommeil."
 
"Un monde sans amour est aussi un monde sans enjeux."

Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ici.

2 commentaires: