samedi 28 février 2015

In My Mailbox #41

 
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La Bibliothèque de Lilie.
Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog Lire Ou Mourir.
 
Les nouveautés dans ma bibliothèque :
 
J'ai quelques livres à vous présenter car cela fait un moment que je ne vous ai pas présenté les nouveautés dans ma bibliothèque ^^
Pour commencer, j'ai une amie qui m'a prêté quatre romans. Elle m'a passé les trois tomes de la trilogie 50 nuances de Grey de E.L James. J'ai très envie de les lire mais je vous avoue que j'ai un peu peur de me lancer... Avez-vous lu cette saga ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Quelques avis ne seraient pas de refus x)
Cette amie m'a également passé le dernier tome de la trilogie Ella et Micha de Jessica Sorensen. Il s'agit de Pour toujours nous. Je compte le lire très vite car j'ai hâte d'achever cette saga !
Ensuite, j'ai été à la bibliothèque et j'ai emprunté quatre romans de Cathy Cassidy : Cœur guimauve, Cœur mandarine, Cœur coco et Cœur vanille ! Je suis en train de lire Cœur guimauve et j'adore. Je sens que cette saga ne va pas faire long feu ! :p
(Vous devez vous dire que je suis aux extrêmes avec d'un côté les 50 nuances et de l'autre, Les filles aux chocolatsPour toujours nous est entre les deux. Comme quoi, je lis des livres de tout âge xD)

 
 

jeudi 26 février 2015

Chronique #182 : 7 ans après... de Guillaume Musso

 
INFOS :
 
→ Titre : 7 ans après...
→ Auteur : Guillaume Musso
→ Edition : XO éditions
→ Nombre de pages : 386
→ Prix : 21,90 euros
 
→ Résumé : Après un divorce orageux, Nikki et Sebastian ont refait leur vie, très loin l'un de l'autre. Jusqu'au jour où leur fils Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu'elle a de plus cher, Nikki n'a d'autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu'elle n'a pas revu depuis sept ans. Contraints d'unir leurs forces, ils s'engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu'ils croyaient perdue à jamais...
 
 
MON AVIS :
 
L'intrigue : Alors que Nikki Nikovski et Sebastian Larabee se sont séparés sept ans plus tôt en coupant tout contact l'un avec l'autre, ils sont obligés de mettre leurs vieilles rancœurs de côté pour retrouver leur fils Jeremy qui a disparu. Prêts à tout pour sauver leur fils, Nikki et Sebastian s'engagent dans une véritable enquête qui se transformera en course contre la montre à travers trois pays...
 
Les personnages : Lorsque j'ai commencé le roman et que j'ai découvert le comportement de Sebastian avec sa fille, je me suis dis que je ne pourrais jamais accroché avec lui. Et je ne m'étais pas trompée. Sebastian est un luthier de renom, avec un compte en banque bien rempli. C'est un homme qui m'a paru froid, rigide et très borné. Nikki est parfaitement son opposé. C'est une fille qui prône la liberté, plutôt volage et incapable d'avoir d'importantes responsabilités. Bref, deux caractères contraires qui vont devoir s'entendre pour sauver l'un de leur enfant, Jeremy. En effet, Sebastian et Nikki ont deux enfants : des jumeaux, Jeremy et Camille. Ce qui est très bizarre est le fait que Camille vive chez son père et Jeremy chez sa mère. Ils ne voient pas souvent le parent "absent". C'est une situation qui a été convenue par les parents lors de leur divorce. J'ai vraiment été choquée de découvrir ce mode de vie, que je trouve injuste. Comment peut-on agir ainsi et priver son enfant de grandir avec son frère/sa sœur ? Mis à part ce détail qui m'a bien chiffonnée, j'ai trouvé que leurs sentiments manquaient de profondeur. Sinon, j'ai tout de même trouvé que Nikki et Sebastian formaient un duo intéressant et sympathique à suivre.
Il y a pas mal de personnages secondaires comme les jumeaux, Santos, le petit-ami actuel de Nikki ou encore Constance Lagrange, une policière parisienne. J'ai bien aimé cette dernière, je me suis attachée assez rapidement à elle : sa maladie m'a beaucoup touchée.
 
L'action/l'histoire : J'ai aimé ce roman car il y vraiment beaucoup d'action. Il y a beaucoup de rebondissements et énormément de suspense. Les personnages voyagent et c'est quelque chose que j'aime beaucoup dans mes lectures. Il y a d'excellentes idées, et l'intrigue est finement menée. Enfin, presque. La fin m'a clairement déçue. A partir du moment où les personnages arrivent en Amazonie, je me suis demandée dans quel délire l'auteur était parti. C'était beaucoup trop gros et pas du tout réaliste. De même, l'épilogue me m'a pas plu. La fin est beaucoup trop rapide, elle manque de détails, de réalisme. C'est terriblement dommage car sans ça, c'était vraiment excellent.
 
Le style/l'écriture : Ça faisait très longtemps que je n'avais pas lu de Musso et ce roman traînait dans ma PAL depuis un sacré moment alors je me suis lancée ! Je suis très contente de l'avoir lu même si je m'attendais à mieux car j'avais adoré les romans que j'avais lu de lui, notamment Parce que je t'aime. J'ai aimé retrouvé l'écriture de Musso. Il est très doué pour les descriptions ! J'ai beaucoup aimé le fait qu'une partie de l'action se déroule à Paris car justement avec ses descriptions, j'ai vraiment l'impression d'être dans le roman puisque je connais très bien Paris en bonne parisienne que je suis ! J'étais devenue Constance à travers sa course dans Montmartre, puis Nikki dans sa fuite le long des quais de Seine.
 
La couverture : J'aime énormément la couverture car elle reflète parfaitement l'esprit du roman. On voit deux personnes, un homme et une femme, en train de courir. On peut supposer qu'ils fuient quelque chose comme le font Nikki et Sebastian tout au long de l'histoire. On peut également qu'ils courent après le temps, pour retrouver leurs enfants. Cette couverture suppose plusieurs interprétations mais toutes correspondent au roman. Le mien a le nom de l'auteur en "argent" et je le trouve plus beau que celui avec le nom de l'auteur en bleu aha !
 
En résumé : Ce roman fut une bonne lecture, j'étais très heureuse de lire à nouveau du Musso, sa plume m'avait manqué. L'histoire est très bonne, l'action intense, on ne s'ennuie pas ! Néanmoins, je n'ai pas particulièrement accroché avec les personnages, notamment avec les deux personnages principaux. La fin m'a déçue, c'est vraiment dommage. Mais je lirai les autres romans de Musso que je n'ai pas lu et je pense même que je relierai ceux que j'ai déjà lus !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATIONS :
 
"Je ne sais pas encore que je viens de rencontrer l'amour. Le seul, le vrai, l'incendiaire. Celui qui vous donne tout avant de tout vous reprendre. Celui qui illumine une vie avant de la dévaster pour toujours."
 
"Lorsque tu aimes vraiment quelqu'un, aucune forteresse n'est imprenable".
 
 
AUTRES AVIS :
 

lundi 23 février 2015

Chronique #181 : La fantastique aventure de Woua-Woua le chihuahua

 
INFOS :
 
→ Titre : La fantastique aventure de Woua-Woua le chihuahua
→ Auteure : Rachel Corenblit
→ Illustratrice : Caroline Ayrault
→ Edition : Sarbacane
→ Collection : Pepix
→ Nombre de pages : 187
→ Prix : 10,90 euros
→ Date de sortie : 01 octobre 2014
 
→ Résumé : "Etre un chihuahua, c'est plutôt tranquille. Même les pigeons, ils rigolent quand je leur cours après !" Ça, c'est ce que pense Woua-Woua le chihuahua. Il se contenterait bien de rêvasser à longueur de journée en regardant les libellules. Le problème est que son maître, Yanis, est convaincu que Woua-Woua peut combattre le terrible loup qui massacre les troupeaux de la Cime du Diable...
... alors en toute, à la chasse au loup !
 
Merci aux éditions Sarbacane pour l'envoi.
 
 
MON AVIS :
 
C'est l'histoire d'un petit garçon de 10 ans haut comme trois pommes qui s'appelle Yanis. Accompagné de son plus fidèle ami Woua-Woua, son chihuahua, il part en vacances à la montagne chez sa tante. Il rencontre Pénélope et Boubi, deux enfants du village. Très vite, Yanis veut les impressionner et il invente des supers-pouvoirs à son petit chien. Alors qu'un loup traine dans les environs et massacre des moutons, Yanis affirme que Woua-Woua est capable de faire fuir ce loup pour toujours ! Nos quatre personnages se retrouvent embarqués dans une chasse au loup et Woua-Woua devra faire de son mieux pour ne pas démentir les propos de son maitre.
 
Lorsque j'ai vu ce roman dans les nouveautés Sarbacane, je n'ai pas hésité une seule seconde à le demander. La couverture trop mignonne et le titre assez loufoque m'ont tout de suite fait craquer ! Lorsque je l'ai reçu, j'ai découvert un formidable objet-livre. Les couleurs sont jolies et les illustrations de Caroline Ayrault sont splendides ! Elles complètent parfaitement le texte et nous aident à mieux visualiser les personnages et l'action. En plus, Woua-Woua est tellement mignon que dès qu'il y avait un dessin de ce dernier, j'avais juste envie qu'il sorte du roman pour devenir un véritable chien et lui faire des papouilles (je suis amoureuse des chiens, que voulez-vous). Franchement, les éditions Sarbacane font un travail incroyable au niveau de la présentation, de la mise en page et tous les romans donnent envie d'être dévorés !
 
Passons maintenant à l'histoire en elle-même ! Le narrateur est donc Woua-Woua, ce tout petit chien, présenté comme un héros par son jeune maitre. Tout au long du roman, on découvre un fort lien entre ces deux personnages et on voit l'amour qu'ils se portent mutuellement. Que ce sont qui pensent que les chiens ne s'attachent pas aux humains lisent ce roman et leur avis va très vite changer ! Woua-Woua est adorable et très loyal à Yanis. J'ai adoré le fait que ce soit un chien poète : ses poèmes sont hilarants. Yanis est aussi un personnage très attachant. Il s'enfonce dans un mensonge et très vite, il se retrouve sans contrôle dessus. Cette bande de quatre chasseurs de loup va vivre des choses très fortes et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre leurs aventures.
 
Le style est vraiment plaisant, il y a énormément d'humour. J'avais un peu peur que ce soit trop enfantin et que je m'ennuie mais ce ne fut pas le cas car j'ai très vite aimé les personnages et j'avais envie de savoir ce qui leur arriverait ! C'est le premier roman de la collection Pépix que je lis et j'en lirai d'autres avec grand plaisir car La fantastique aventure de Woua-Woua le chihuahua est une belle réussite ! Si vous avez des enfants qui aiment lire des histoires d'aventures hors du commun, ce livre est fait pour eux !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATION :
 
"Si les Jeux Olympiques des animaux existaient, je serais le Hussain Bolt de la race canine !"
 
 
AUTRES AVIS :
 

samedi 21 février 2015

Chronique #180 : Pour toujours... jusqu'à demain de Sarah Dessen

 
 
INFOS :
 
→ Titre : Pour toujours... jusqu'à demain
→ Auteure : Sarah Dessen
→ Edition : Pocket Jeunesse
→ Nombre de pages : 453
→ Prix : 18 euros
 
→ Résumé : Depuis la mort de son père, Macy s'est réfugiée dans sa coquille. Et ce n'est pas sa mère qui trouvera le temps et les mots pour lui parler. Alors, quand son petit ami Jason s'éloigne et passe l'été au "Camps des cracks", Macy se retrouve livrée à elle-même... Et prête pour des aventures hilarantes, chaotiques, bourrées de rencontres inattendues : voici Delia, Greg... et Tim, un artiste prometteur au passé trouble, qui déboulent sur le chemin de la jeune fille.
Macy aurait-elle trouvé en Tim un cœur blessé comme le sien ? En jouant avec lui au jeu de la vérité, elle mettra au jour les petits mensonges qui plombent son quotidien.
Histoire, tout simplement, de réapprendre à vivre.
 
 
MON AVIS :
 
L'intrigue : Macy doit apprendre à se reconstruire suite au décès brutal de son père. Le pire, c'est que son père est mort sous ses yeux. Macy aurait bien besoin d'en parler mais une règle semble s'être instaurée au domicile familial : plus personne n'évoque cet être disparu. Afin de rendre fière sa mère et surtout, de ne pas la contredire, Macy va s'efforcer de devenir une adolescente parfaite, quitte à souffrir profondément de cette situation. Mais la narratrice va faire des rencontres qui vont complètement bouleverser sa petite routine...
 
Les personnages : Macy, le personnage principal et aussi la narratrice m'a énormément touchée. En même temps, qui ne serait pas touché par un personnage qui vient de perdre l'un de ses parents ? Surtout que malheureusement, j'ai plusieurs amis (dont un ami très proche) qui ont connu ce drame alors je me sens toujours très concernée par le sujet, je sais à quel point c'est dur. Bon, j'arrête de parler de moi ! Macy évolue énormément entre le début et la fin du roman, c'est impressionnant ! Au départ, elle essaye d'être la jeune fille parfaite, qui excelle à l'école, dans son job d'été, avec son petit-ami (qui est monsieur parfait selon Macy). Ce trait de caractère ne me plaisait pas des masses mais je comprenais pourquoi Macy voulait être ainsi : pour faire plaisir à sa mère et pour trouver enfin la stabilité. Et quoi de plus normal, après ce qui lui est arrivé ? Mais ça m'a fait de la peine de voir que cette situation ne lui convenait pas et la rendait malheureuse. Heureusement, elle va faire la rencontre d'une mystérieuse troupe, un petit groupe de personnes qui organisent des repas pour des fêtes, des galas... Elle va ainsi se lier d'amitié avec l'adorable Delia, l'exubérante Kristy, la silencieuse Monica ou encore le discret Tim. Un étrange lien va d'ailleurs naître entre ce dernier et Macy. Aux côtés de ses nouveaux amis, Macy va retrouver le sourire et l'envie de profiter de la vie. Ce fut un énorme plaisir de la voir ainsi renaître de ses cendres, tel un majestueux phœnix (c'est beauuu ce que je dis !) J'ai adoré la nouvelle Macy, je me suis beaucoup attachée à elle. Telle une grande sœur bienveillante, j'étais très heureuse de voir l'évolution qu'elle subissait !
Bien entendu, j'ai beaucoup aimé toute la petite équipe de Wish car elle a largement aidé Macy à redevenir joyeuse. Par ailleurs, tous les personnages qui la composent sont très différents les uns des autres et ils se complètent à merveilles. Je vous avoue que j'ai tout de même eu un peu de mal avec Monica, je l'ai trouvée très froide... Par contre, j'ai adoré Tim. C'est vraiment un chouette garçon, lui aussi au passé très lourd. C'est le seul personnage capable de comprendre ce que je ressens réellement Macy puisqu'il a traversé des évènements similaires. Je me suis aussi beaucoup attachée à lui.
Sinon, j'ai complètement détesté Bethany et Amanda, les deux collègues de Macy à la bibliothèque. Elles sont imbuvables et tellement prétentieuses ! Je leur aurais bien lancer deux ou trois piques, histoire de leur clouer définitivement leur bec. J'ai également eu du mal avec la mère de Macy. J'ai trouvé qu'elle passait complètement à côté des envies et du bonheur de sa fille. C'est vraiment dommage ! 
 
L'action/l'histoire : Il n'y a pas vraiment d'histoire, si ce n'est qu'on suit la vie de Macy et la façon dont elle se reconstruit après le terrible drame qu'elle a vécu. J'ai aimé suivre le quotidien de la jeune fille même si parfois, je trouvais que ça allait trop lentement. Néanmoins, c'est un roman qui nous rend triste mais qui nous fait aussi rire. En effet, il y a des passages drôles, notamment lors des soirées organisées par Wish car il se passe toujours un drame ! C'est incroyable, ils n'ont vraiment pas de chance. Heureusement, ils débordent d'imagination s'en sortent toujours du mieux qu'ils peuvent.
 
Le style/l'écriture : C'est le quatrième Sarah Dessen que je lisais alors j'ai commencé ma lecture en sachant d'emblée que je passerais un bon moment. Ce fut effectivement le cas même si ce roman n'est pas celui que j'ai préféré de l'auteure. L'écriture est toujours aussi fluide et agréable à lire. Sarah Dessen évoque le thème du deuil avec délicatesse et je trouve qu'elle dresse un portrait assez juste de ce qui se passe généralement dans les familles qui connaissent ce genre de choses. Bien sûr, chaque famille vit la situation différemment mais finalement, on retrouve toujours des petites choses à chaque fois. Ce sont des personnages vraiment réalistes et une histoire, qui, malheureusement, pourrait se dérouler en vrai.
 
La couverture : La couverture est très simple mais très jolie : j'adore le contraste du vert et du violet (que j'ai d'ailleurs repris pour cette chronique hihi).
 
En résumé : A nouveau, j'ai passé un agréable en compagnie de la plume de Sarah Dessen. C'est une auteure très talentueuse et pour le moment, je ne me lasse pas de ses romans ! Je vous conseille grandement de découvrir cette auteure si ce n'est pas déjà fait et ce roman est vraiment top !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATIONS :
 
"J'ai senti quelque chose se coincer dans ma gorge, me coupant le souffle. Il fallait que je m'y fasse. Cette idée que quelqu'un n'est plus la, on ne s'y habitue jamais."
 
"Je commençais à me dire qu'il valait mieux ne pas trop s'attacher à quoi que ce soit. Il suffisait de tourner le dos, et ça se volatilisait. Sans crier gare."
 
 
AUTRES AVIS :
 

lundi 16 février 2015

Chronique #179 : Wonder de R.J Palacio

 
INFOS :
 
→ Titre : Wonder
→ Auteur : R.J Palacio
→ Edition : Pocket Jeunesse
→ Nombre de pages : 410
→ Prix : 17,90 euros
 
→ Résumé : "Je m'appelle August. Je ne me décrirai pas. quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire".
Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n'est jamais allé à l'école. Aujourd'hui, pour la première fois, ses parents l'envoient au collège... Pourra-t-il convaincre les élèves qu'il est comme eux ?
 
 
MON AVIS :
 
L'intrigue : August, surnommé Auggie par son entourage, 10 ans, va faire sa rentrée en sixième. Seulement, August n'a jamais été à l'école avant et par ailleurs, il n'est pas comme les autres petits garçons de son âge puisqu'il souffre de graves malformations faciales depuis sa naissance. Il doit déjà affronter les regards des passants dans la rue et il va maintenant se confronter aux regards d'autres enfants et nous savons tous que les enfants ne sont pas toujours gentils les uns avec les autres. Comment August va-t-il vivre ce changement ?
 
Les personnages : C'est sans surprise que je peux vous dire que j'ai été profondément touchée par Auggie. Franchement, je vous avoue que la description du visage du petit garçon est présente et même précise. Mais j'ai eu énormément de mal à me représenter ce visage hors du commun. Je n'arrivais pas à m'imaginer August. Comme vous pouvez vous en douter et comme je m'en doutais avant de débuter ce roman, August n'a pas une vie facile. Il doit sans cesse affronter le regard des gens, leurs expressions de peur, de stupéfaction, voire de dégoût. En plus, ce n'est qu'un enfant et forcément, cet handicap le fait grandir plus vite même s'il a parfois des réactions de petit garçon de 10 ans. Car c'est ce qu'il est, malgré sa malformation.
J'ai lu avec beaucoup d'appréhension la rentrée en sixième d'Auggie. J'avais vraiment peur qu'il soit rejeté, moqué. Heureusement, cela s'est "mieux" passé que ce que je pensais. Il va réussir à se faire des amis même si parfois ces amitiés vont connaître des hauts et des bas. Auggie est vraiment très courageux dans sa façon de réagir face aux regards des autres. Il est d'une maturité inquiétante car même s'il adopte la bonne réaction, sa façon d'être le vieillit beaucoup.
Heureusement, Auggie est entouré de sa famille et dieu, qu'est-ce-que sa famille l'aime ! Ses parents et sa sœur sont des personnages adorables, toujours présents pour notre August. Cela doit être dur pour eux aussi mais ils sont soutiennent August, quoi qu'il arrive. Olivia, la grande sœur d'August, m'a beaucoup émue également. Elle est d'une grande sensibilité.
 
L'action/l'histoire : Je pourrais dire qu'il ne se passe pas grand chose dans le roman dans le sens où se ne sont pas de grands rebondissements, des courses-poursuites, des attaques d'être surnaturels ou quelque chose dans ce genre-là aha. Nous suivons juste la vie d'August et de sa famille, la façon dont ils envisagent et s'habituent à cette nouvelle vie. J'ai trouvé qu'August grandit énormément entre le début et la fin du roman, c'est incroyable. J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait différents narrateurs : August, son ami Jack, Olivia, le petit-ami de cette dernière... Cette multitude de points de vue nous montre comment chaque personne vit l'handicap d'August et c'est très enrichissant car comme je l'ai dit plus haut, même si Auggie est le principal concerné, tout son entourage est affecté par sa malformation.
 
Le style/l'écriture : Avant de commencer ce roman, j'avais assez peur de tomber sur une leçon de vie et sur quelque chose qui vire au pathos. Effectivement, il y a bien une leçon de vie mais elle est belle et merveilleusement transmise. L'auteur ne nous cache pas les difficultés que rencontre August, et plus particulièrement les regards qui lui sont portés. Je savais déjà que les enfants peuvent être horribles entre eux (il suffit d'entendre toutes les histoires de harcèlement scolaire) mais j'ai vraiment été choquée du degré que cela pouvait atteindre. C'est vrai que lorsque nous sommes petits, nous sommes influençables et tout mais j'avais du mal à réaliser à quel point certains enfants pouvaient être mesquins. Ça m'a vraiment donné froid dans le dos. Sinon, j'ai adoré le style de l'auteur car même si c'est un roman qui peut nous faire pleurer, il peut également nous faire rire. Il y a des passages qui font clairement sourire et c'est un véritable tour de force de la part de l'auteur.
 
La couverture : La couverture nous montre un peu à quoi ressemble August mais finalement, je ne trouve pas cela très ressemblant car comme nous l'a si bien dit August : "Quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire..."
 
En résumé : Wonder est une excellente lecture, très touchante, qui nous donne envie de nous battre pour ces enfants si différents mais si humains. Je vous le recommande !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATION :
 
"Mais, cette année, il semble qu'il y ait eu des perturbations dans le cosmos. La galaxie est en pleine transformation. Les planètes ne sont plus alignées."
 
 
AUTRES AVIS :
 

mardi 3 février 2015

Mois après mois #5

Hello February!!
 
Anniversaire de Papa // Nouvelle télé // Etre bizarre // Fin des vacances // Attaque à Charlie Hebdo // Etre bouleversée // Pleurer // N'avoir jamais autant suivi les infos // Regarder Nos étoiles contraires // Dans ses bras // Moment parfait // Meilleurs câlins au monde // Retrouver la routine // Avoir froid // Le croiser par hasard dans la rue // Etre super contente // Voir ses grands-parents // Grande discussion du soir // Mise au point // Espoir // Aller à la piscine le dimanche matin // Se sentir bien dans l'eau // Lire du Douglas Kennedy // Commencer les révisions pour le bac blanc // Rire avec ses amis // Avoir hâte d'être en vacances // Ne pas le comprendre // Recevoir ses cœurs // Contrôle d'histoire // Prendre des billets de train // Pour aller chez ma meilleure amie en avril // Etre pressée // Ça va être le feu // Anniversaire de Maman // Repérer des baskets // Aller à la piscine le dimanche d'après // Se lancer des défis // Travail // Beaucoup, beaucoup de travail // Des snaps par milliers // Etre dans l'indécision // Mais être soulagée de l'avoir dit // Préparer des plans // Bye bye january // Etre pressée de voir ce qu'il se passera en février.

dimanche 1 février 2015

Bilan du mois #21

 
Coucou mes chats ! Je vous retrouve avec mon premier bilan du mois de l'année 2015. Le mois de janvier fut relativement calme du côté de mes lectures. J'ai lu trois romans mais il faut dire que Cet instant-là et ses sept cents pages m'ont occupée un bon moment ! J'ai donc lu 1319 pages. Je suis contente car j'ai chroniqué ces trois romans ainsi qu'un quatrième, que j'avais lu en décembre (cliquez sur les couvertures pour accéder aux chroniques). Je pense que je lirais plus en février car il y aura les vacances (quoique ça ne veut rien dire car je suis toujours super occupée). Mais je vous avoue qu'en ce moment, je ne lis que très peu car je suis en pleines révisions pour le baccalauréat blanc, qui débute dans huit (petits) jours. Par ailleurs, je relis Madame Bovary pour être parfaitement au point dessus. Voilààà :)
 
 
LIVRES EXCELLENTS : ♥♥♥♥♥
 
http://alencredeplume.blogspot.fr/2015/01/chronique-175-les-gens-heureux-lisent.html http://alencredeplume.blogspot.fr/2015/01/chronique-177-cet-instant-la-de-douglas.html
 
 
LIVRES TRES BONS : ♥♥♥♥
 
http://alencredeplume.blogspot.fr/2015/01/chronique-176-pars-loin-de-moi-de.html http://alencredeplume.blogspot.fr/2015/01/chronique-178-toi-et-moi-jamais-dann.html
 
 
Ma PAL à ce jour : 68 (-1)
Ma wishlist à ce jour : 131 (=)
 
Je vous souhaite un super mois de février, rempli de lectures et d'amouuuuur ! :p