mercredi 19 août 2015

Chronique #211 : Quelqu'un qu'on aime de Séverine Vidal

 
INFOS :
 
→ Titre : Quelqu'un qu'on aime
→ Auteure : Séverine Vidal
→ Editions : Sarbacane
→ Collection : Exprim'
→ Nombre de pages : 288 pages
→ Prix : 15,50 euros
→ Date de sortie : 26 août 2015
 
→ Résumé : Matt a un projet fou : refaire avec son grand-père Gary la tournée d'un crooner mythique, Pat Boone. Un road-trip pour rattraper les souvenirs qui fuient...
Mais rien ne se passera comme prévu ! Juste avant le départ, Matt apprend qu'il est le père d'une petite Amber. À l'aéroport, une tornade s'annonce : les avions ne décollent plus. Matt, Gary et le bébé grimpent à bord d'un van de location... et, ultime surprise, deux personnes les rejoignent : Luke, ado en fugue, et Antonia, trentenaire prête à changer de vie.
Ensemble, ils vont vers l'Ouest : Arizona, Californie, Nevada... formant une tribu bancale, folle et joyeuse.
 

Je remercie sincèrement les éditions Sarbacane pour leur confiance et l'envoi de ce roman, ce roman qui est un gigantesque coup de cœur.

 
MON AVIS :
 
J'ai demandé Quelqu'un qu'on aime aux éditions Sarbacane car la couverture m'a tout de suite beaucoup plu. Elle est simple mais incroyablement belle et poétique. Une fois que l'on a lu le livre, on se rend compte que c'est la couverture parfaite, on n'aurait pas pu mieux choisir. Elle représente exactement l'atmosphère du roman. Une fois de plus, chapeau aux éditions Sarbacane car leur choix de couverture est génial ! En plus de la couverture qui m'a immédiatement charmée, le résumé m'a lui aussi attirée. Un road-trip dans l'Ouest américain, quoi de mieux pour nous faire voyager et nous faire rêver, surtout en cette période d'été et de vacances ? Je me suis donc laissée tenter et je ne regrette pour rien au monde ce choix car j'ai découvert une pépite, une vraie, comme chaque lecteur assidu souhaite en découvrir.
 
Quelqu'un qu'on aime, c'est l'histoire d'une famille, une drôle de famille qui va se créer au cours d'un périple à travers les splendides paysages de l'Ouest des Etats-Unis. Matt, un jeune homme de vingt ans, décide d'emmener son grand-père Gary faire la mythique tournée de Pat Boone, le chanteur préféré du vieil homme. Enfin "faire"... ce serait plutôt "refaire" puisque Gary a déjà fait cette route dans sa jeunesse, accompagné de ses amis. C'est l'un des plus beaux souvenirs de sa vie et c'est pour cela que Matt a eu ce projet, il souhaite raviver les souvenirs de son grand-père car ce dernier est atteint de la maladie d'Alzheimer. Mais nos deux complices ne vont pas partir tous les deux comme prévu puisque juste avant le départ, Dixie, l'ex de Matt fait son grand retour et révèle au jeune garçon qu'il est papa d'une petite fille de dix-huit mois appelée Amber. De plus, un certain Luke plein de secrets fait son apparition et une belle femme Antonia rejoint la petite troupe. C'est un voyage plein de surprises et de bons sentiments qui commence...
 
J'ai eu un gros coup de cœur pour cette drôle de famille. Chaque personnage est infiniment intéressant et joliment construit. Ils ont tous leurs propres faiblesses, leurs failles mais ils ont tous également ce petit truc qui fait qu'on les adore. Mon personnage préféré est Gary, le grand-père de Matt et finalement, le grand-père de toute la tribu. Je me suis tellement attachée à lui, à sa gentillesse, à ses souvenirs, à sa maladie. En fait, j'ai été particulièrement touchée par Gary et par le roman en général car cette fichue maladie d'Alzheimer me touche personnellement, j'ai mon propre Gary dans ma famille puisque mon grand-père souffre de la même maladie. Comment ne pas s'attacher à un personnage si réaliste ? Matt m'a également énormément plu. Ce qu'il fait pour son grand-père est très beau. Luke et Antonia sont les deux intrus de la famille mais à la fin, on peut affirmer que, finalement, les liens du sang ne définissent pas toujours les sentiments familiaux que l'on peut ressentir pour certaines personnes. Et je ne peux que le confirmer.
 
J'ai adoré l'histoire. Séverine Vidal nous fait voyager, les descriptions des paysages sont sublimes : je m'imaginais à la place des personnages et je n'avais qu'une envie, prendre un billet d'avion et les rejoindre. Je voulais me fabriquer des souvenirs de ces endroits et pouvoir les revivre plus tard.
Par ailleurs, le thème de l'Alzheimer n'est pas chose courante dans la littérature jeunesse. L'auteure l'a traité d'une superbe façon. Tout en délicatesse, en douceur, avec beaucoup d'amour. Il n'y a rien d'exagéré et les crises que Gary connaît arrivent réellement aux personnes malades. C'est un roman qui nous aide à découvrir cette terrible maladie, cette voleuse de souvenirs, de vie. Rien que pour avoir un aperçu des effets de la maladie d'Alzheimer, des sentiments des malades mais aussi de leurs proches, car je vous assure que c'est loin d'être facile à vivre, je vous recommande grandement ce roman.
 
Mais Quelqu'un qu'on aime, c'est également un roman d'amour. L'amour d'un père pour sa fille, d'un petit-fils pour son grand-père et tellement d'autres formes encore. On réalise qu'il est important de profiter des gens que l'on aime tant qu'il encore temps. Il ne faut pas laisser filer ces précieux moments avec nos familles. Il faut se créer des souvenirs et espérer les garder en soi pour toujours. Ce roman nous dit aussi qu'il faut oser dans la vie. Oser réaliser ses rêves, oser se rebeller, oser vivre, tout simplement.
 
Je vais m'arrêter là pour cette chronique. Je pense que vous l'aurez compris, Quelqu'un qu'on aime est un immense coup de cœur, peut-être mon livre préféré lu pour l'instant en 2015. Je ne peux que vous le conseiller, à n'importe qui, peu importe l'âge que vous ayez. Ne passez pas à côté de ce joyau.
 
 
MA NOTE :
 
 
 
CITATION :
 
"Mais Matt lui fait trop de peine, à rêver que ce voyage ne soit qu’une succession
d’instants magiques, faits de complicité et d’émotion jaillissante. C’est pas la vraie vie. Dans la vraie vie, la baraque a été rasée, le môme fait la gueule et Amber fatigue tout le monde à pleurer sans arrêt."
 
 
AUTRES AVIS :
 

17 commentaires:

  1. Elle est très belle ta chronique :) Je vais le recevoir aussi, je sens que ça va beaucoup me toucher. Ma grand-mère était aussi atteinte de la maladie d'Alzheimer et je crois qu'il n'y a rien de plus triste que cette maladie (voir ta grand-mère qui ne te reconnaît plus, il n'y a rien de pire). Bref, je m'égare mais bon courage avec ton grand-père, je sais ce que c'est <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup :)
      Je comprends parfaitement ce que tu ressens, ça lui arrive aussi de ne pas nous reconnaître et dans ces moments-là, t'as juste envie de pleurer mais tu retiens tes larmes...
      Merci, t'es adorable ♥♥

      Supprimer
  2. J'ai tellement hâte de le recevoir ! ♥
    Par contre, je t'avoue que je n'ai pas lu ta chronique puisque je tiens à écrire la mienne sans être influencée : je reviendrai donc quand je l'aurai lu ! J'espère seulement que j'aurai également un gros coup de coeur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends haha, j'ai hâte de lire la tienne en tout cas :D

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air super ! Ta chronique est très belle :) comme tu le dis ce sujet est très intéressant et touche beaucoup de personnes, malheureusement...
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, malheureusement... Je pense que c'est l'une des pires maladies :(

      Supprimer
  4. Tu m'as donné énormément envie de le lire !
    Et waw la couverture est magnifique !
    Je vais surement me le procurer :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette, j'espère sincèrement que tu vas le lire car il vaut vraiment, vraiment le coup !!

      Supprimer
  5. J'ADORE la couverture ! C'est tout à fait le genre de couverture qui me ferait acheter un roman sans savoir de quoi il parle, mais maintenant que je sais et que j'ai lu ta merveilleuse chronique, j'ai encore plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. YES ! J'espère de tout cœur que tu vas le lire car en plus d'être un magnifique objet livre, c'est un magnifique roman !

      Supprimer
  6. Je suis très touchée par votre chronique, un grand merci ;)
    Séverine Vidal

    RépondreSupprimer
  7. J'ai moi aussi un énorme coup de coeur pour ce roman!

    RépondreSupprimer
  8. Super chronique *-* Tu ne peux pas savoir à quel point j'ai envie de le lire maintenant ! Malheureusement, les romans Sarbacane sont parfois durs à trouver au Québec.... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :D Ah mince... Tu pourrais peut-être essayer de les contacter pour qu'ils t'en envoient un exemplaire ?

      Supprimer
  9. Gigantesque coup de cœur pour moi aussi ♥ J'ai adoré la couverture, les personnages, leur voyage, les liens qui se créent, la plume de l'auteure, etc.

    RépondreSupprimer