samedi 8 août 2015

Chronique #206 : Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi de Mathias Malzieu

 
INFOS :
 
→ Titre : Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi
→ Auteur : Mathias Malzieu
→ Edition : J'ai lu
→ Nombre de pages : 153
→ Prix : 5 euros
 
→ Résumé : Mathias, une trentaine d'années mais une âme d'enfant, vient de perdre sa mère. Sans le géant qu'il rencontre sur le parking de l'hôpital, que serait-il devenu ? Giant Jack, "docteur en ombrologie", soigne les gens atteints de deuil. Il donne à son protégé une ombre, des livres, la capacité de vivre encore et de rêver malgré la douleur...
Mathias Malzieu nous entraîne dans un monde onirique, intimiste et poignant, dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d'un Tim Burton.
 
 
MON AVIS :
 
Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi est le premier roman de Mathias Malzieu que j'ai lu. J'étais impatiente de le découvrir après avoir entendu tellement de bonnes choses sur la plume de l'auteur, jugée splendide et poétique. Maintenant que j'ai lu ce roman, je rejoins toutes les personnes qui pensent que Mathias Malzieu possède un style magnifique et hors de commun !
 
Mathias est un homme de trente ans, douloureusement touché par la mort, cette criminelle qui nous abîme tous. Mathias peine à mener sa vie sans sa maman, la douleur est là, trop forte, trop puissante, elle le ravage, comme elle détruit toutes les personnes victimes de près ou de loin de la faucheuse. Alors qu'il est sur le parking de l'hôpital, Mathias fait une drôle de rencontre : il découvre Giant Jack, un géant, qui est docteur en "ombrologie", c'est-à-dire qu'il soigne les gens endeuillés. C'est ainsi que Mathias va recevoir un bout d'ombre pour guérir, pour survivre, pour reprendre goût à la vie.
 
L'histoire est juste terriblement touchante. Franchement, qui ne peut pas être ému face à une douleur si puissante, un chagrin si retentissant, une tristesse si immense ? Et bien, je vais vous le dire : personne. Même si l'on n'a pas apprécié le style de l'auteur ou les idées (assez farfelues) du roman, on ne peut rester parfaitement impassible. C'est un roman rempli d'émotions, il n'est fait que de ça, c'est sa substantifique moelle. Ce roman est une sorte de voyage onirique, qui nous plonge dans les limbes de l'esprit et du cœur. Dès les premières phrases, j'ai su que j'allais aimé. Pour tout vous dire, j'ai lu seulement deux pages et j'ai refermé le livre, les larmes aux yeux. C'était trop fort, beaucoup trop fort. Dès le départ, nous sommes plongés dans cette peine atroce, quasi insupportable. Les premières pages sont douloureuses, réellement, mais elles sont si belles. Puis, j'ai réalisé que la totalité du roman serait ainsi, que chaque mot me toucherait, chaque phrase me marquerait. Je me suis laissée embarquer dans cette histoire triste mais poétique.
 
Même si j'ai adoré l'histoire en général, j'ai été tout de même un peu perplexe. C'est un roman très original, les idées sont recherchées mais parfois, elles le sont un peu trop. Quelques passages sont restés un peu flous pour moi, je ne saisissais pas entièrement le sens. Mais j'étais tellement émerveillée par la beauté des mots, la douce harmonie créée par l'auteur que, finalement, le manque de clarté ne m'a pas gênée plus que ça. Avec son roman, on découvre le long chemin de la guérison après la perte d'un être cher. On réalise que ce chemin est sinueux et escarpé et que personne ne mérite de connaître un mal-être si important. C'est une histoire d'amour, l'amour d'un enfant pour sa maman, mais aussi de recherche de soi. Que faire pour se sentir mieux, pour vivre avec cette absence ? Il faut se dire qu'il y a toujours de l'espoir et qu'un jour, ça ira mieux.
 
Il y a des passages sublimes et j'ai noté des dizaines de citations. Mathias Malzieu manie les mots comme un génie. Certains pourront penser qu'il en fait trop. En ce qui me concerne, j'ai été charmée. Je vous recommande de tout cœur ce roman, rien que pour découvrir l'écriture bouleversante et imagée de l'auteur. Par contre, vu le thème du roman, il faut le découvrir au bon moment, pour ne pas se laisser envahir par la tristesse. C'est un quasi coup de cœur. Je lirai d'autres livres de Mathias Malzieu avec grand plaisir, n'hésitez pas à me conseiller un titre en particulier !
 
 
MA NOTE :
 
 
 
 
CITATIONS :
 
"Je tisse comme une araignée du ciel le fil qui relie les rêves et la réalité et dans ma toile j'embarque l'espoir absolu."
 
"Je suis mécaniquement vivant, puisque mes doigts bougent et que mes yeux clignent. Mais je suis rempli de vide."
 
"Il y a bien les souvenirs mais quelqu'un les as électrifiés et connectés à nos cils, dès qu'on y pense on a les yeux qui brûlent."
 
"Les jours passent, la nuit reste. Maintenant, tu me manques. Des fois c’est tes bras, des fois c’est tes pas dont je crois reconnaître le bruit. La plupart du temps, c’est toi en entier."
 
"Comment on va faire maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ? Qu'est-ce que ça veut dire la vie sans toi ? Qu'est-ce qui se passe pour toi là ? Du rien ? Du vide ? de la nuit, des choses de ciel, du réconfort ?"
 
 
AUTRES AVIS :
 

8 commentaires:

  1. J'avais énormément aimé La mécanique du cœur, mais je n'ai pas encore découvert les autres livres de l'auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être serait-ce l'occasion avec ce roman ? ^^

      Supprimer
  2. J'adore cet auteur, son univers est magique :)

    RépondreSupprimer
  3. Je ne connaissais pas du tout ce livre^^ Mercii pour la découverte, je l'ajoute à ma wish-list :p ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de te l'avoir fait découvrir :p ♥

      Supprimer
  4. " ... dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d'un Tim Burton " Alors là, j'étais déjà fan et ta chronique m'a achevée ♥ Je n'ai jamais lu de cet auteur également et je sens que c'est un énorme problème.... Vite, il me faut l'un de ses livres !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très contente de t'avoir donné envie de découvrir cet auteur, je pense que tu ne le regretteras pas :D ♥

      Supprimer