mardi 26 août 2014

Chronique #154 : Comme des images de Clémentine Beauvais


INFOS :

→ Titre : Comme des images
→ Auteure : Clémentine Beauvais
→ Edition : Sarbacane
→ Collection : X'Prim
→ Nombre de pages : 204
→ Date de sortie : 5 février 2014
→ Prix : 14.90 euros

→ Résumé : Il était une fois...
... des ados sages comme des images, au prestigieux lycée Henri-IV, à Paris. Un lycée où les élèves, dès la seconde, se voient déjà en avocat, en médecin, en ministre.
L'histoire commence le jour où Léopoldine a rompu avec Timothée pour Aurélien. Ou bien le jour où Timothée, par vengeance peut-être, a envoyé un mail avec une vidéo de Léopoldine, à tout le monde. Ses amis, sa sœur jumelle Iseult, les profs, les lycéens, les parents : TOUT LE MONDE.


MON AVIS :
 
L'intrigue : Nous sommes plongés au sein du lycée Henri IV, école parisienne très prestigieuse, où la compétition entre élèves est rude et leur avenir déjà tout tracé. Mais cette école qui renferme des adolescents venant de milieux aisés et obsédés par la réussite renferme aussi, justement, des adolescents, avec les mêmes préoccupations que tous les jeunes de la planète. Nous suivons la narratrice, qui nous raconte comment ce corps, découvert dans l'une des nombreuses cours du lycée, s'est retrouvé là. Entre flash back sur des moments de sa vie, des moments de la vie de sa meilleure amie Léopoldine et de la sœur jumelle de cette dernière, Iseult, nous nous retrouvons dans un univers effrayant, glaçant, mais surtout, extrêmement juste.
 
Les personnages : On ne connaît pas le nom de la narratrice et pourtant, pendant tout le roman, j'avais envie de l'aider et de lui ouvrir les yeux sur sa relation avec Léopoldine, sur le monde. Léopoldine et Iseult sont des sœurs jumelles très différentes, malgré leur ressemblance physique plus que frappante. Tandis que la première est populaire et l'incarnation de la réussite, la seconde est plus discrète mais tellement plus humaine. Je ne me suis pas du tout attachée à Léo. Je l'ai trouvée terriblement froide. Elle se retrouve au cœur d'un scandale, puisqu'une vidéo d'elle, plus que dérangeante, circule sur internet. Mais elle s'en soucie à peine. Elle ne s'inquiète même pas de ce que les gens peuvent maintenant penser d'elle, tout ce qui l'importe est l'impact que cette vidéo peut avoir sur son avenir professionnel. Elle est tellement habituée à être sous le feu des projecteurs que ce scandale ne l'affecte pas au plus profond d'elle, son amour propre n'est pas touché. Je me suis vraiment demandé comment elle faisait pour rester aussi distante par rapport à ce qui lui arrive. Punaise, c'est tout de même grave ce qui lui arrive ! Et elle n'en souffre pas, c'est sa sœur jumelle qui souffre. Iseult m'a tellement, mais tellement touchée. Elle est victime d'une sœur toujours mise en avant, qui se moque de son entourage.
 
L'action/l'histoire : J'ai été énormément affectée par ce roman, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, par le fait que je connaisse relativement bien ce lycée, Henri IV. J'ai failli y aller. De plus, l'une de mes meilleures amies y est scolarisée et elle me raconte ce qu'il s'y passe. Et si vous saviez à quel point ce roman est proche de la réalité... Des adolescents ambitieux, compétiteurs et parfois méchants. Des professeurs durs, qui ridiculisent les élèves. Tout cela m'a extrêmement touchée tellement c'est réaliste. Par ailleurs, le scandale qui se déroule m'a aussi beaucoup affectée. On ne se rend pas compte à quel point tout ce qu'on dit sur internet, toutes les photos que l'on envoie etc peuvent avoir un impact. Une personne en qui on a confiance aujourd'hui peut devenir notre ennemi le lendemain. Il faut toujours rester prudent avec ce que l'on partage avec les autres. Ce qui m'a aussi ébranlée est le fait qu'en une journée, quasiment tout le monde passe à autre chose. Génération "j'oublie tout", comme le disent si bien mes grands-parents. J'ai énormément aimé découvrir cet univers, un univers très proche du mien, de celui de tous les adolescents maintenant. Nous sommes tous tellement exposés et parfois, naïfs, moi la première. C'est un livre qui fait vraiment réfléchir et qui aidera à changer des comportements, je l'espère.
 
Le style/l'écriture : J'ai adoré l'écriture et notamment le fait que l'histoire soit racontée par une narratrice impliquée dans l'histoire. Elle raconte vraiment ce qui se passe, sans langue de bois, avec un vocabulaire adapté, très réaliste.
 
L'écriture : Je trouve la couverture très jolie et représentative de l'histoire. Si l'on observe bien, on voit que l'une des jumelle est sûre d'elle, avec un petit sourire et le regard déterminé tandis que l'autre est plus perdue, dans cette société qui ne lui correspond pas.
 
En résumé : Comme des images est un gros coup de cœur. Il propose une réflexion sur la vie, sur ce que subissent les adolescents, sur cette génération naïve et surexposée. Finalement, ce qui arrive à Léo pourrait arriver à plein de personnes que l'on connaît. Sa sœur, sa meilleure amie, sa propre fille... C'est un roman qui fait réfléchir et qui devrait être lu par beaucoup de personnes. Je remercie sincèrement les éditions Sarbacane et Victor de m'avoir fait découvrir cette perle.

 
MA NOTE :
 
 
 

CITATIONS :
 
"Tout le monde ne passe pas en première S, il y en a qui se font expulser, et sans passer en S tu ne peux pas passer en prépa scientifique, et sans prépa scientifique tu peux faire une croix sur le reste de ta vie."
 
"T'as eu raison de casser, t'as eu raison ; casser, c'était la seule solution.
C'est ce qu'on appelle de l'ironie tragique. On ne savait pas, à ce moment-là, qu'il y aurait quelqu'un d'autre dans cette histoire qui serait véritablement cassé, cassé comme ces petits oiseaux qui volent tout droit dans les fenêtres. A ce moment-là, on ne voyait pas la vitre ; juste le monde entier au-delà, par transparence."

 
AUTRES AVIS :

lundi 25 août 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? #57

 
Rendez-vous initié par Mallou, qui s'est inspiré de It's Monday, what are you reading ? de One Person's Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.
 
Ce que j'ai lu la semaine dernière :
 
J'ai lu trois romans la semaine dernière. J'ai donc fini Le Retour de l'ange tome 2 d'Elisabeth Chandler qui est un très bon roman. J'ai lu La probabilité statistique de l'amour au premier regard de Jennifer E. Smith. J'ai complètement adoré ce roman très léger, il m'a fait rêver ^^ Enfin, dans un autre registre, j'ai lu Comme des images de Clémentine Beauvais. Je l'ai également adoré, bien que l'histoire soit assez sombre.
 
  
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je lis deux livres en même temps. Le retour de l'ange tome 3 d'Elizabeth Chandler afin de finir cette saga avant de reprendre les cours et Madama Bovary de Gustave Flaubert car c'est l'une des deux œuvres que je vais étudier en littérature cette année alors j'ai envie d'arriver en sachant de quoi ça parle ^^
 
 
 
Ce que je lirai ensuite :
 
Je lirai Rebelles d'Anna Godbersen dans le cadre d'une lecture commune avec Audrey du blog Le Souffle des Mots et de mon partenariat avec les éditions Hachette.
 

vendredi 22 août 2014

Chronique #153 : Le retour de l'ange tome 2 : La poursuite d'Elizabeth Chandler

 
INFOS :
 
→ Titre : Le retour de l'ange tome 2 : La poursuite
→ Auteure : Elizabeth Chandler
→ Edition : Hachette
→ Collection : Black Moon
→ Nombre de pages : 308
→ Prix : 14,50 euros
 
→ Mon avis sur le tome 1 ici.
 
→ Résumé : L'esprit vengeur de Gregory a pris possession de Beth. Ivy est terrorisée, car elle sait que bientôt son amie obéira corps et âme à ce monstre. Ivy doit agir vite pour la sauver. Mais comment ?
L'ange Tristan, quant à lui, réalise qu'il est enfermé dans le corps d'un meurtrier recherché activement par la police. S'il veut regagner sa place auprès de sa bien-aimée, il doit trouver un moyen d'être innocenté.
D'autres forces obscures sont à l'œuvre contre ces amoureux maudits. L'un d'entre eux pourrait prochainement disparaître. Pour toujours.
 
 
MON AVIS :
(risque de spoilers sur le premier tome)
 
L'intrigue : L'histoire reprend exactement là où elle s'est arrêtée à la fin du premier tome. Luke (qui en réalité, est Tristan) est activement recherché par la police car il est suspecté d'avoir assassiné une jeune femme, Corine. Ivy, toujours très amoureuse de Tristan, fait son possible pour aider Luke, peu importe ce que pensent ses amis. Les deux amoureux vont enquêter pour découvrir l'identité de l'assassin de Corine. De son côté, Beth est possédée par Gregory. Ce dernier lui fait faire d'étranges choses et elle s'éloigne plus que jamais de ses amis...
 
Les personnages : Je n'ai jamais vraiment été une grande fan d'Ivy et une fois de plus, je ne me suis pas spécialement attachée à cette dernière dans ce second tome. Néanmoins, je trouve vraiment qu'elle n'a pas de chance, il lui arrive encore plein de choses. Je la trouve donc bien courageuse de continuer à se battre malgré tout ce qui lui arrive.
Tristan est toujours le même, très touchant. La relation entre le jeune homme et Ivy est vraiment adorable, profonde. Ils s'aiment vraiment sans limites et ils sont prêts à tout pour pouvoir vivre leur amour tranquillement.
Nous avons aussi retrouvé les amis d'Ivy, Beth et Will. Malheureusement, ils ne m'ont pas vraiment plu. Je supporte de moins en moins Beth. Certes, elle était possédée par Gregory mais je trouve qu'elle n'a pas un comportement d'amie, elle n'est jamais là pour aider et soutenir Ivy, au contraire. Quant à Will, je le trouve très désagréable. Il n'arrive même pas à voir que Beth n'a pas un comportement normal, il n'est pas proches de sens amis. Je me demande vraiment ce qu'il va devenir dans le troisième tome et si je vais finir par détester ou non ce personnage.
 
L'action/l'histoire : J'ai bien aimé car on retrouve les personnages exactement où nous les avons laissés et c'est une chose que j'affectionne beaucoup dans les sagas. Il y a beaucoup d'action, il se passe énormément de choses et c'est vraiment super. Le suspense est très présent. Les idées sont bonnes mais je suis tout de même pressée de lire le dernier tome car je commence à trouver tout cela un peu long.
 
Le style/l'écriture : Le style est très plaisant, fluide et simple. J'aime beaucoup l'écriture d'Elizabeth Chandler.
 
La couverture : Elle est dans la lignée des autres tomes ! Très simple mais super jolie. Puis j'aime beaucoup le motif, des plumes (en même temps, vu le nom du blog... x)).
 
En résumé : C'est une bonne suite, avec beaucoup de rebondissements. Mais les personnages ne m'ont pas particulièrement émue. Je suis pressée de lire le dernier tome et de terminer enfin cette saga !
 
 
MA NOTE :

 
 
CITATION :
 
"A moi la vengeance".
 
 
AUTRE AVIS :
 

Challenge Week-end à 1000 !

 
Bonjour à tous !
Je vous retrouve aujourd'hui pour vous parler du challenge week-end à 1000, qui commence ce soir à 19h et qui se termine dimanche 22 août, à minuit !
Le principe est simple : il faut essayer de lire 1000 pages dans le temps imparti.
J'ai déjà participé deux fois à ce challenge et j'ai réussi les deux fois alors j'espère que je réussirais là aussi :)
C'est Lili qui organise ce challenge. Vous pouvez cliquer ici pour plus d'informations.
Vous pourrez suivre mon avancée sur Twitter, Facebook et Instagram. Sinon, vous serez si j'ai réussi lundi, dans mon C'est lundi, que lisez-vous ? ^^
N'hésitez pas à me dire si vous faîtes également le challenge, nous pourrons nous motiver :D
Voici les romans que je compte lire ce week-end, pour le challenge :


   

mardi 19 août 2014

Chronique #152 : La Sélection tome 2 : L'Elite de Kiera Cass


INFOS :

→ Titre : La Sélection tome 2 : L'Elite
→ Auteure : Kiera Cass
→ Edition : Robert Laffont
→ Collection : Collection R
→ Nombre de pages : 311
→ Prix : 16.90 euros

Mon avis sur le tome 1 ici.

→ Résumé : La Sélection de trente-cinq candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Elite restante n'est plus composée que de six prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, alors que deux factions de rebelles veulent faire tomber la monarchie.
Pour America Singer, demeurer au palais est encore plus compliqué : ses sentiments envers Maxon viennent se heurter à l'amour qu'elle éprouve depuis l'enfance pour Aspen, garde royal qu'elle croise tous les jours, dans les galeries, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales...
Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête du déclic qui changera à jamais le cours de sa vie...


MON AVIS :
(risque de spoilers sur le premier tome)

L'intrigue : Dans ce second tome, nous retrouvons America parmi les six dernières candidates potentiellement capables de gagner le cœur du prince Maxon, un prince très intéressé par America puisqu'il lui a fait comprendre qu'il l'aimait. Mais notre héroïne est partagé entre le prince et Aspen, son amour d'enfance et également garde royal. En plus d'être partagée entre deux hommes, America doit aussi faire face aux attaques des Renégats qui se font de plus en plus insistantes et à la compétition qui commence à faire apparaître la vraie personnalité de certaines candidates...

Les personnages : J'ai encore beaucoup aimé America. Son fort tempérament est toujours aussi présent et elle est très agréable. Certaines personnes pourraient la qualifier de téméraire mais c'est seulement une jeune fille qui a des valeurs, qui est intelligente et qui refuse de se faire manipuler, quitte à s'attirer les foudres du roi. J'adore découvrir les réactions d'America, souvent des actions faites sur un coup de tête. Mais cela force d'autant plus l'admiration pour cette fille au courage exemplaire ! America est donc un personnage qui possède énormément de qualités selon moi et est tout simplement l'un de mes personnages préférés de tous les temps. Mais, car il y a toujours un mais, elle m'a un peu agacée dans ce tome du fait qu'elle passe de Maxon à Aspen, puis d'Aspen à Maxon sans arrêt. Je ne l'ai pas trouvée très clean là-dessus car elle peut faire ce qu'elle veut mais dès qu'elle découvre que Maxon s'intéresse aux autres candidates, apprend à les connaître et "expérimente" des choses, elle retourne complètement sa veste et retourne vers Aspen ! Pas très cool, sur ce coup-là. Mais le triangle amoureux domine largement dans ce second tome alors il faut bien un peu de piment !
Venons-en à Maxon, mon beau prince, mon chouchou de la saga. Que dire à part que je l'aime toujours autant, voire plus ? Mais de même que pour America, il m'a un peu énervée à aller vers tout le monde : faire un bisous à celle-ci, montrer sa chambre à celle-là... Après, j'essayais de me raisonner et de me dire qu'il n'avait pas trop le choix car il doit trouver sa future femme, dans ces six dernières candidates. Et finalement, il n'a pas vraiment d'autre choix que de passer du temps avec chacune des demoiselles pour apprendre à les connaître et faire son choix. Par ailleurs, on ne peut pas dire que le comportement d'America l'ait aidé non plus ! Maxon est encore plus attendrissant que dans le premier tome. Il est vraiment adorable avec chacune des candidates, il a toujours un petit cadeau ou une petite attention pour elles, il en prend vraiment soin et même s'il doit faire un choix, on comprend réellement qu'ils tient à chacun d'entre elles. Puis Maxon est toujours aussi poétique, et qu'est-ce-que j'aime ça ! Par ailleurs, on se rend compte que Maxon n'est plus seulement le Prince, c'est aussi le futur Roi. Il commence à vraiment s'investir et c'est vraiment une bonne chose.
Une fois de plus, je n'ai pas vraiment accroché avec Aspen. En fait, je n'aime pas vraiment la façon dont il essaye de s'imposer dans la vie d'America.
Dans cette suite, on découvre un peu plus les candidates autre qu'America et c'est un peu logique car ça aurait été compliqué de connaître avec beaucoup de détails les trente cinq candidates dans le premier tome ! J'ai à la fois aimé et détesté Kriss, mais je ne vous en dirais pas plus, je veux à tout prix éviter de vous spoiler.

L'action/l'histoire : Ce que j'ai énormément apprécié dans ce second tome est le fait qu'on en découvre plus sur le royaume d'Illéa car j'avais déploré ce manque d'informations dans le second tome. Les personnages font des découvertes très intéressantes, qui nous font comprendre énormément de choses. Il n'y a pas toujours beaucoup d'action mais lorsqu'il y en a, c'est vraiment pour quelque chose d'important.

Le style/l'écriture : Je trouve que Kiera Cass a un style bien à elle, à la fois simple mais en même temps très recherché car poétique et tendre. C'est vraiment écrit de façon fluide, c'est super agréable à lire. Cette très belle écriture combinée à des personnages excellents et une histoire géniale font que j'ai dévoré ce second tome, les pages ont défilé à une allure folle !

La couverture : Je la trouve sublime, tout simplement. Cette belle robe fait rêver, la jeune fille dedans aussi. Bref, j'adore !

En résumé : L'Elite, comme son prédécesseur, est un coup de cœur ! J'ai vraiment tout aimé, sans exception. Je vous recommande grandement cette saga et à la fin de ce second tome, vous n'avez plus qu'une envie, lire la suite !


MA NOTE :

 
 
CITATION : 
 
"L'amour, c'est une peur qui vous donne des ailes."
 
AUTRES AVIS :
 
Chronique de Livresquement.
Chronique de Les Mondes de Clem.
Chronique de Les Livres de Marie.

lundi 18 août 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? #56

 
Rendez-vous initié par Mallou, qui s'est inspiré de It's Monday, what are you reading ? de One Person's Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.
 
Ce que j'ai lu ces dernières semaines :
 
Mon dernier CLQLV ? remonte à trois semaines ! J'en suis vraiment désolée. En fait, je suis repartie en vacances et bien que j'avais internet, je n'étais pas souvent à la maison, je visitais beaucoup la région et donc je préférais poster des chroniques de livres plutôt que des rendez-vous ^^ Mais je suis de nouveau chez moi, je ne repars plus et vous aurez donc toutes les semaines le CLQLV :)
J'ai lu pas mal de livres en trois semaines ! Tout d'abord, il y a eu une énorme déception. Il s'agit de Tess de Thomas Hardy. En fait, je me suis beaucoup ennuyée durant cette lecture. :/ Puis, j'ai lu un livre qui fut un presque coup de cœur : Jeux dangereux tome 1 : Le défi d'Emma Hart. C'est un excellent roman, très plaisant à lire. J'ai continué mes lectures en terminant Pretty Little Liars de Sara Shepard. Cette fois, ce fut un coup de cœur. L'histoire (que je connaissais déjà grâce à la série) m'a complétement transportée et je n'ai eu aucune difficulté par rapport au fait de lire en anglais. Pour changer un peu de genre, j'ai lu Au bois dormant de Christine Féret-Fleury, un très bon roman, avec une intrigue policière passionnante mais déroutante ! Ensuite, j'ai lu La Symphonie des abysses tome 1 de Carina Rozenfeld car je l'avais placé dans ma PAL d'été. Je ne regrette pas du tout, j'ai adoré ! Enfin, j'ai lu trois autres livres, tous de la même saga. J'ai lu L'Elite, L'Elue et La Sélection, histoires secrètes : le Prince et le Garde de Kiera Cass. Je les ai tous adoré et j'ai hâte de vous poster les chroniques. J'ai donc bien avancé dans ma PAL de l'été puisque j'en suis à 9/13 :D
 
Tess Jeux dangereux - Tome 1 - Le défi  Au bois dormant    
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je lis Le Retour de l'ange tome 2 d'Elizabeth Chandler.
 
 
Ce que je lirai ensuite :
 
Je n'en ai aucune idée encore ^^ Je verrai en fonction de mes envies :)

dimanche 17 août 2014

Film #6 : La voleuse de livres


Titre : La voleuse de livres
Réalisateur : Brian Percival
Acteurs principaux : Geoffrey Rush, Emily Watson, Sophie Nélisse.
Année : 2014
Genre : Drame
 
Synopsis : L’histoire de Liesel, une jeune fille envoyée dans sa famille d’adoption allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle apprend à lire avec le soutien de sa nouvelle famille, et de Max, un réfugié Juif qu’ils cachent sous leurs escaliers. Pour Liesel et Max, le pouvoir des mots ainsi que leur propre imagination vont devenir leur seule échappatoire face à la guerre. (Source : Allociné).
 
Mon avis : Comme je vous l'ai souvent dit, j'adore regarder des films sur la Seconde Guerre mondiale ou lire des livres sur ce sujet. Il fallait donc absolument que je regarde La voleuse de livres, un film dont j'ai entendu énormément de bien.
 
Ce film a pour spécificité d'être une histoire romancée. On suit Liesel, jeune enfant allemande, abandonnée à sa naissance. Elle est recueillie par un couple sans enfants. Très vite, les parents de Liesel vont s'attacher à cette dernière et partager de beaux moments, surtout Liesel et son papa, très complices, voire fusionnels. Elle va aussi se lier d'amitié avec son petit voisin, Rudy. Mais tout ce petit monde ne soutient pas Hitler et dans la discrétion la plus parfaite, Liesel et ses parents vont finir par aider Max, un réfugié juif et le cacher. Liesel et Max vont nouer une magnifique relation, celle d'un grand frère et de sa petite sœur. Ils vont être liés par l'amour de la lecture et le magnifique pouvoir des mots.
 
J'ai trouvé les acteurs excellents, tous autant qu'ils sont. Ils ont incarné leurs rôles à merveilles, surtout la jeune Sophie Nélisse (Liesel) qui m'a complètement bouleversée tant l'innocence d'une enfant de son âge se ressentait à travers l'écran. J'ai trouvé la relation entre Liesel et Max terriblement touchante. Leur amitié est formidable et ce qu'ils partagent est magnifique. J'ai trouvé super l'idée que la guerre soit vue par les yeux d'une enfant car cela donne encore plus de douceur et d'une certaine façon, un côté sentimental au film. J'ai beaucoup aussi aimé le fait que la film raconte le quotidien des Allemands pendant la guerre, un point de vue trop peu exploité selon moi. En effet, si des Allemands soutenaient Hitler, d'autres non, il ne faut pas les oublier.
 
Même si l'intrigue peut sembler assez banale et simple, il n'en est rien. Par ailleurs, c'est l'un des films les plus émouvants que je n'ai jamais vus, il est bourré d'amour, d'amitié, de sentiments, de sacrifices. C'est une belle leçon de vie. De plus, l'histoire est racontée par un narrateur surprenant puisqu'il s'agit de la mort. J'ai trouvé que c'était un excellent choix car l'histoire est d'autant plus touchante et bien sûr, triste.
 
Je vous recommande grandement ce film. C'est l'un des meilleurs sur la Seconde Guerre mondiale selon moi. Je vous avoue que j'ai pas mal pleuré... Maintenant, le livre qui a inspiré ce film est dans ma wishlist et j'espère pouvoir le lire rapidement ! Ce film est un coup de cœur !
 
Ma note :


 
 
 

jeudi 14 août 2014

Chronique #151 : La Symphonie des abysses tome 1 de Carina Rozenfeld

 
Titre : La Symphonie des abysses tome 1
Auteure : Carina Rozenfeld
Edition : Robert Laffont
Collection : Collection R
Nombre de pages : 457
 
Résumé : VOUS PENSIEZ ÊTRE AU PARADIS ?
Un gigantesque atoll, des plages de sable fin, une eau turquoise... Un mur infranchissable.
IL VOUS FAUDRA D'ABORD VIVRE EN ENFER :
ARTICLE 1 : Tout contact physique, toute marque d'amour sont proscrits.
ARTICLE 2 : Il est interdit de chanter, d'écouter ou de faire de la musique.
ARTICLE 3 : Quiconque se livrera à ces activités illicites sera mis à mort.
VOUS N'ÊTES PERSONNE.
VOUS APPRENDREZ À OBÉIR.
 
Mon avis : Ce roman trainait dans ma PAL depuis le mois de mars, lorsque je l'ai acheté au salon du livre. J'ai décidé de le mettre dans ma PAL d'été pour me pousser à le lire et je ne regrette en aucun cas ce choix car ce roman fut une très bonne découverte !
 
En fait, ce premier tome se divise en deux parties. Tout d'abord, nous faisons connaissance avec Abrielle et le monde dans lequel elle vit. C'est une adolescente de 16 ans, devenue à présent une femme puisque dans sa société, nous devenons adulte à 16 ans. Elle doit désormais obéir à toute une série de lois, toutes plus contraignantes les unes que les autres. De plus, tous les habitants sont surveillés par des gardes et ils sont tous entourés d'un immense mur, que personne ne peut franchir. Mais Abrielle le sait, elle est différente et un jour, elle transgressera ces sévères lois.
Dans la seconde partie, nous trouvons deux nouveaux personnages : Ca et Sa. Ce sont deux êtres assez étranges puisqu'ils ne sont ni hommes, ni femmes. Leurs corps sont plats et assez identiques. A la cérémonie de l'Injection, les habitants de ce monde choisissent s'ils veulent devenir homme ou femmes. Mais la société dans laquelle ils vivent n'est pas mieux que celle d'Abrielle puisque l'amour y est proscrit : ils n'ont pas le droit de se toucher, de s'embrasser... Alors que Sa et Ca doivent bientôt subir la cérémonie de l'Injection, tout ne se passe pas comme prévu et ils en viennent à rencontrer Abrielle...
 
J'ai beaucoup aimé les deux parties mais j'ai eu une préférence pour la seconde. Dans la première partie, nous découvrons le monde d'Abrielle, les règles à respecter, le rôle de chaque personnage. C'est vraiment super intéressant de découvrir cet univers complètement différent du nôtre. Mais j'ai trouvé certains passages un peu trop longs. Il y a parfois des descriptions trop longues et certaines informations sont répétées à plusieurs reprises. Alors même si c'est intéressant, je me suis un peu lassée. C'est pour cela que j'ai été très contente de découvrir un nouvel univers et de nouveaux personnages lors de la seconde partie ! Je dois vous avouer que lorsque j'ai commencé cette deuxième partie, je me suis dit "Mais c'est quoi ça ?" En effet, on ne sait pas trop où les personnages sont et surtout, qui ils sont. En plus, on se retrouve face à des mots nouveaux. Au début, j'ai même cru que c'était une erreur d'impression ! Puis j'ai compris l'origine de ces mots déroutants et là, j'étais sans voix. J'ai trouvé cela tellement génial que j'ai été voir ma sœur et je lui ai expliqué toute l'histoire, avec ces mots étranges et l'explication de ces mots. Mais je ne vais pas vous en dire plus pour ne pas gâcher la surprise ^^
 
Dans l'ensemble, les personnages m'ont tous plu mais je me suis plus attachée à Ca et Sa. Ils sont tellement... mignons, attendrissants, touchants, et surtout, amoureux. En fait, je pense que je me suis plus attachée à l'histoire de Ca et Sa qu'à celle d'Abrielle, bien qu'elle soit aussi intrigante et intéressante. Mais celle des deux autres est plus proche de ce que je peux me soucier dans mon quotidien.
 
La Symphonie des abysses est donc une très bonne lecture, avec un coup de cœur pour l'histoire de Sa et Ca. Le seul petit reproche que je puisse faire est le fait qu'il y aient quelques longueurs dans la première partie. J'ai trouvé l'écriture de Carina Rozenfeld très jolie et très fluide. Les pages ont défilé à une allure folle, on rentre rapidement dans l'historie. Je vous recommande grandement ce roman, j'ai hâte de lire la suite !
 
Ma note :
 
 
 
"Peu importe ce que tu seras, je t'aimerai toujours. Ton enveloppe extérieure n'est que cela, une enveloppe. Ce qui te définit c'est ce qu'il y a là..."

mardi 12 août 2014

Chronique #150 : Au bois dormant de Christine Féret-Fleury


Titre : Au bois dormant
Auteure : Christine Féret-Fleury
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 353
Date de sortie : 11 juin 2014


Résumé : On l'appelle le Rouet. En référence au "rouet" sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu'il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s'enfuir plutôt que d'attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d'identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu'elle ne le croit...

Mon avis : Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Hachette pour cet envoi. J'ai mis un peu de temps à le lire car tous les autres titres envoyés par eux-mêmes me tentaient plus. Mais au final, je l'ai lu et je ressors très satisfaite de cette lecture !
 
Ce roman est loin d'être un roman d'amour ou un roman fantastique, il s'agit d'une très bonne intrigue policière. La construction narrative est vraiment originale et très intéressante dans le but de découvrir les personnages. En effet, on alterne trois points de vue : celui d'Ariane, la victime, celui de Jude, le policier en charge de l'enquête et celui du Rouet, le tueur en série. Les passages du point de vue de ce dernier sont moins nombreux mais ils n'en sont pas moins intéressants car on découvre un homme méticuleux, qui fait très peur. Son organisation parfaite dans tous ses crimes est effroyable, on se rend compte que tout est organisé au détail près : c'est carrément flippant.
 
J'ai beaucoup aimé aussi découvrir les points de vue d'Ariane et de Jude. Ariane est la prochaine victime du Rouet. Ses seize ans approchant à grands pas, elle décide de s'enfuir afin de protéger sa famille et de surprendre le tueur. On découvre donc les étapes de sa fuite, du commencement jusqu'à l'aboutissement. C'est vraiment très intéressant de découvrir ses pensées dans cette horrible histoire car on réalise qu'à partir du moment où elle fuit, elle grandit d'un seul coup. Elle n'a plus quinze ans, bientôt seize. Elle a la vingtaine, et même plus. Je l'ai trouvée très courageuse. Malgré la menace constante, elle garde la tête froide et elle essaye de toujours réfléchir avant d'agir. Sa capacité à rester calme m'a beaucoup impressionnée.
 
Jude est un personnage vraiment touchant. Il est une victime indirecte du Rouet puisque sa sœur fut la première victime du tueur. A travers l'histoire d'Ariane, il va essayer de retrouver le fou pour venger sa sœur. Ou si ce n'est la venger, rétablir la vérité. Il y a un personnage qui apparaît peu dans le roman mais qui fut mon préféré. Il s'agit de Lara. Je l'ai trouvée super émouvante. Son histoire m'a énormément affectée, j'aurais vraiment voulu l'aider et apprendre à la connaître un peu plus.
 
L'histoire est très prenante, tout s'enchaîne à une vitesse folle. C'est tellement addictif que je tournais les pages du roman sans m'en rendre compte et c'est avec beaucoup de surprise que j'ai vu la fin du roman arriver. Il y a beaucoup d'action et de suspense. L'écriture de l'auteure est vraiment plaisante, elle a tout fait pour nous mettre complètement dans le bain et c'est très réussi ! Je ne lis pas souvent des histoires policières et ce roman me donne envie d'en lire un peu plus. Je vous recommande grandement ce Black Moon, qui sort du lot !

Ma note :
 
 
 
"Si la colère avait un goût, la médiocrité avait une odeur. L’absence d’espoir, aussi. Reconnaissable entre toutes. Lourde. Poisseuse. Un jour, elle vous enveloppait et ne vous lâchait plus. Et tout était fini. Cette saleté sortait de chaque pore de votre peau, imprégnait vos vêtements, vous marquait à jamais."

dimanche 10 août 2014

Chronique #149 : Pretty Little Liars de Sara Shepard

 
Titre : Pretty Little Liars
Auteure : Sara Shepard
Edition : Harper Collins
Collection : Harper Teen
Nombre de pages : 290
 
Résumé : Everyone has something to hide - especially high school juniors Spencer, Aria, Emily, and Hanna.
Spencer covets her sister's boyfriend. Aria's fantasizing about her English teacher. Emily's crushing on the new girl at school. Hanna uses some ugly tricks to stay beautiful. But they've all kept an even bigger secret since their friend Alison vanished.
How do I know ? Because I know everything about the bad girls they were, the naughty girls they are, and all the dirty secrets they've kept. And guess what? I'm telling.
 
Mon avis : Je suis très contente de m'être remise à lire en anglais avec ce roman car j'ai adoré ! Si jamais vous avez lu ma chronique sur la saison 1 de Pretty Little Liars (cliquez ici pour la consulter), vous devez savoir que je trouve cette série excellente ! J'ai donc voulu découvrir les livres, surtout que j'avais entendu dire qu'il y avait pas mal de différences entre les deux supports artistiques. Je vais essayer de ne pas m'attarder sur ces différences et de ne pas parler de la série car c'est le roman qui nous intéresse ici. :)
 
Le synopsis est le même. Alison, Hanna, Aria, Spencer et Emily forment un groupe d'amies très uni. Elles sont inséparables. Mais un jour, Alison, le "ciment" de leur amitié, disparaît sans laisser aucune trace. Les quatre autres jeunes filles vont finir par se séparer et ne plus du tout se fréquenter. De longs mois vont passer sans qu'elles n'échangent une parole, elles refont leurs vies. Pourtant, elles vont toutes recevoir des messages d'un mystérieux "-A". Ces messages évoquent des secrets que seule Alison connaissait. Que vont faire les filles ? Se réconcilier pour découvrir l'identité de "-A" ? En tout cas, une longue histoire emplie de secrets débute...
 
J'ai beaucoup aimé l'intrigue, que j'ai trouvé originale. Le ton est donné dès le départ puisque c'est -A qui nous parle au début. Le suspense est constant dans le roman et j'adore ça. Il se passe toujours quelque chose. C'était vraiment super intéressant de découvrir les réactions des filles au fur et à mesure qu'elles découvrent le pouvoir que possède -A, cet inconnu qui connaît leurs secrets les plus intimes. Elles vont d'ailleurs avoir des réactions différentes. L'une va d'emblée être effrayée, tandis qu'une autre va penser à une blague... Les quatre adolescentes sont complètement différentes et j'ai énormément apprécié de me retrouver face à quatre caractères opposés.
 
Je les ai donc beaucoup aimées mais je garde le même avis sur les filles que celui que j'avais eu sur elles dans la série. Hanna est toujours celle que je préfère, puis Spencer, Aria et Emily. Les chapitres sont à chaque fois centrés sur l'une des filles. C'est un choix judicieux car on découvre vraiment chaque liar. Par contre, quand il y en a une qui ne nous plaît pas forcément, on doit attendre la fin du chapitre pour retrouver les autres. Les personnages secondaires sont aussi plaisants. On retrouve M. Fitz, Mona... Juste par rapport à ce premier tome, je trouve que les personnages de la série sont vraiment fidèles à ceux du roman, surtout au niveau du caractère. Pour ce qui est du physique, il y a des différences. Par exemple, Hanna est brune dans le livre mais blonde dans la série.
 
Sinon, au niveau de l'anglais, je suis très contente que j'ai lu sans aucune difficulté. C'est vraiment un style simple, contemporain, très facile à comprendre. On retrouve même du langage familier. C'est en lisant ces mots familiers (que j'ai parfaitement compris) que je me suis rendue compte qu'avoir passé 15 jours aux Etats-Unis que avec des teenagers m'a permis d'apprendre plein de choses... ahaha. Après, le fait d'avoir vu la série m'a bien sûr beaucoup aidée, puisque c'est la même histoire. En lisant le roman, j'imaginais carrément les passages avec les acteurs ^^
 
Pretty Little Liars est donc un excellent roman, très drôle et intéressant. Je vous le recommande grandement, que vous ayez vu la série ou non ! N'hésitez surtout pas à le lire en VO car il n'est vraiment pas difficile et à la portée de tous ;)
 
Ma note :
 
 
"Act one : girl makes boy want her".