lundi 30 juin 2014

Chronique #139 : Garçon cherche fille de Meg Cabot


Titre : Garçon cherche fille
Auteure : Meg Cabot
Edition : Hachette
Nombre de pages : 335
Date de sortie : 11 juin 2014

Résumé : Kate vient de larguer son copain et se retrouve sans logement. Et comme si ça ne suffisait pas, la voilà maintenant mêlée à une affaire de licenciement abusif. Kate est un véritable aimant pour les embrouilles ! Heureusement qu'il n'y a pas que les ennuis qu'elle attire...

Mon avis : Je souhaite remercier chaleureusement William et les éditions Hachette pour cet envoi, qui fut une bonne lecture ! Je tiens aussi à dire que ce livre est le même qu'Embrouilles à Manhattan, réédité chez Hachette, avec un tout nouveau titre !
 
Kate, jeune femme de 25, habite depuis peu de temps à New York. Ce nouveau départ dans la grosse pomme ne se fait pas comme elle l'aurait voulu puisque Kate : quitte son petit ami Dale, seul garçon avec lequel elle a eu une relation amoureuse, elle n'a pas de logement et est hébergée par sa meilleure amie Jen alors que cette dernière essaye d'avoir un enfant avec son conjoint et pour couronner le tout, elle travaille aux ressources humaines d'un célèbre journal et sa patronne est un vrai dragon ! Mais puisque tout cela ne suffit pas, Kate se retrouve embarquée dans une affaire de licenciement abusif, qui lui apportera son lot de difficultés et de complications... Décidément, la vie de Kate n'est pas de tout repos !
 
Je ne sais pas si on peut vraiment dire que Garçon cherche fille est une suite du Garçon d'en face mais on retrouve quelques personnages présents dans ce dernier comme Mel, Nadine, Tim, Vivica... C'est particulièrement vrai pour Stacy Trent car elle était très présente dans Garçon d'en face et l'est aussi ici car c'est la sœur de l'un des personnages principaux. J'ai bien aimé retrouver ces personnages car on en apprend un peu plus sur ce que sont devenus ces personnages, comme Melissa. C'est donc un point positif selon moi, mais on peut très bien lire ce roman sans avoir lu celui qui le précède, pas de soucis là-dessus !
 
Après ce bon point, passons à deux petites choses qui m'ont un peu chagrinée. Au début, j'étais assez perdue car il y a énormément de "formes" de communication : mails, discussions instantanées, messages vocaux, papiers administratifs, journal intime... Et j'en passe ! Du coup, ça m'a pas mal déstabilisée dans la première quarantaine de pages environ mais j'ai fini par m'y habituer et j'ai même apprécié ces changements pour narrer l'histoire. Ensuite, il y a énormément de personnages. Je reconnais parfois que j'ai eu beaucoup de mal à m'y retrouver et c'est aussi du à toutes les formes de communication. Il faut donc être bien concentré lorsqu'on lit ce roman et essayer dès le départ de repérer qui est qui car sinon, cela risque d'être compliqué pour la suite ! Je trouve ça un peu dommage, surtout que plusieurs personnages ne sont vraiment pas d'une grande utilité et ils auraient donc pu passer à la trappe, comme dirait l'autre.
 
Mis à part ces personnages peu intéressants pour l'histoire, j'ai beaucoup apprécié les autres, et plus particulièrement Kate et Mitchell. Kate est un personnage super, joyeux et super drôle. Les héroïnes de Meg Cabot le sont très souvent et c'est l'un des points forts de tous ses romans, on rit en les lisant. J'adore ! Pauvre Kate, il va lui arriver de sacrés trucs mais heureusement, elle s'en sort toujours grâce à sa détermination et à ses proches ! Mitch est un personnage très intéressant, j'ai beaucoup aimé sa façon de faire avec Kate. Je l'ai trouvé très gentleman. Ce qui n'est pas du tout le cas de son frère Stuart. Ce dernier et sa fiancée sont juste deux saletés, ils font vraiment des choses pas jolies jolies, je peux vous le dire !
 
L'intrigue est vraiment intéressante. Malgré un ton humoristique et très plaisant à lire, on se retrouve avec une affaire assez sérieuse sous les yeux, puisque Kate doit gérer une affaire une licenciement, qui sera ensuite dit abusif. On se penche donc sur quelque chose de grave et j'ai énormément apprécié la façon de l'auteure de traiter cette histoire. On est amené tout en douceur à cet univers, avec le jargon judicaire, les conséquences... Par ailleurs, un autre thème très sensible est abordé dans ce roman, mais également, de façon très délicate : l'homosexualité. Je n'en dirai pas plus sur ce point mais j'ai trouvé que Kate a agi en femme responsable et surtout ouverte d'esprit dans cette affaire.
 
Je vous recommande grandement ce roman, excellent pour passer un bon moment de détente. Meg Cabot ne m'a jamais déçue et ne me déçoit toujours pas, c'est vraiment l'une des pionnière de la chick-lit, une auteure formidable !

Ma note :
 
 
"Quand la nuit les étoiles s'allument
Je les appelle Vivica
Quand elle brille si fort la lune
Je l'appelle Vivica
Quand le soleil se lève et nous réchauffe
Je l'appelle Vivica
Vivica,
Ma Vivica"

C'est lundi, que lisez-vous ? #53

 
Rendez-vous initié par Mallou, qui s'est inspiré de It's Monday, what are you reading ? de One Person's Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.
 
Mes lectures des deux semaines passées :
 
Je n'ai pas pu faire de CLQLV? la semaine dernière par manque de temps mais c'est bon, le bac est passé ! Je vais donc pouvoir me consacrer entièrement à la lecture. J'ai lu trois romans ces deux dernières semaines. J'ai fini La Bête humaine d'Emila Zola, enfin ! J'ai aussi lu mon service presse Garçon cherche fille des éditions Hachette, qui fut une très bonne lecture et j'ai lu Les filles au chocolat tome 1 : Cœur Cerise de Cathy Cassidy, qui fut un véritable coup de cœur !
 
  
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je lis mon troisième roman de Cat Clarke, Cruelles !
 
 
Ma prochaine lecture :
 
Je lirai Quatre filles et un jean : le dernier été d'Ann Brashares, un livre parfait pour l'été et les vacances !