mercredi 30 avril 2014

Défi 1000 pages

 
Le principe est de profiter de ce week-end de quatre jours (pour les petits chanceux qui font le pont !) pour lire 1000 pages et ainsi, commencer sereinement le mois de mai au niveau des lectures.
Le défi est proposé par Saefiel. Pour plus d'informations, je vous invite à cliquez ici.
 
Et moi ?
 
J'ai décidé de participer à ce challenge même si je ne fais pas le pont tout simplement car j'ai vraiment envie de lire encore plus au mois de mai! J'avais déjà participé à une édition du challenge Week-end à 1000 et j'avais adoré l'expérience ! Malheureusement, je n'avais pas pu participer à la dernière édition car elle tombait lorsque j'accueillais mes correspondants Américains. C'est donc avec plaisir que je participe à ce défi, dans le même esprit :) Par contre, je pense que c'est surtout dimanche que je lirai beaucoup car vendredi j'ai cours toute la journée, samedi matin, j'ai un bac blanc écrit français de 8h à 12h et demain, je vais passer une grande partie de la journée à réviser pour ce bac blanc! Les jours à venir ne seront donc pas de tout repos mais je suis motivée pour ce défi :)
 
-Je compte finir Confusion de Cat Clarke. Je vais le continuer ce soir donc je ne sais pas combien de pages il me restera pour le défi.
-Lire en entier Pantagruel-Gargantua de Rabelais (220 pages).
-Lire en entier Night School tome 2 de C.J Daugherty (398 pages).
-Lire en entier Insoumise d'Ally Condie (440 pages).
 
Rien que ces trois livres me font 1058 pages, donc il devrait y en avoir encore plus avec ce qu'il me restera de Confusion. Au-delà de lire 1000 pages, j'espère vraiment que je réussirais à lire ce que je me suis fixée. Je profite de ce défi pour continuer mes sagas en cours avec Night School tome 2 et Insoumise et pour finir au plus vite la liste de livres que je dois avoir obligatoirement lus pour le bac avec Pantagruel-Gargantua car le bac français avance à très grands pas!
 
Je viendrai mettre cet article à jour au fur et à mesure de mon avancée dans le défi. Je compte également faire vivre ces quatre jours de défi sur Twitter et encourager toutes les personnes qui y participent. :)
 

Jeudi 01 mai :

-J'ai lu une demi-heure ce matin, de 7h30 à 8h00. J'ai continué à lire Confusion. J'en suis à la page 179/420. J'ai lu 44 pages.
44p/1000p.

-Je viens de lire 40 minutes. Toujours le même livre. J'en suis maintenant à la page 242/420. J'ai lu 63 pages.
 107p/1000p.
 
-J'ai lu de 20h50 à 22h00. J'en suis à la page 327/420. J'ai lu 85 pages.
192p/1000p.
 
 

Vendredi 02 mai :

-J'ai lu une heure ce soir, de 21h20 à 22h20. J'ai terminé Confusion, un livre qui me laisse... perplexe! J'ai donc lu 93 pages.
285p/1000p.
 
 

Samedi 03 mai :

-Je viens de lire deux heures, après avoir bûcher pendant quatre heures sur l'Humanisme ce matin... J'ai commencé Night School tome 2. Je suis très contente de retrouver l'univers de Cimmeria, qui est toujours aussi passionnant. :) J'ai lu 134 pages.
419p/1000p.
 
 

Dimanche 04 mai :

-Je viens de continuer Night School tome 2 et j'adooooore x) J'en suis à la page 238 sur 398. J'ai donc lu 134 pages.
553p/1000p

-J'ai lu un peu avant d'aller manger. J'en suis maintenant à la page 298. Plus que cent pages avant de le finir !
613p/1000p

-Voilà, je viens de finir Night School tome 2 et whaaaouh! Je fais une petite pause goûter (crêpes faites maison en plus :)))) et je continue avec Insoumise.
713p/1000p

-J'ai lu un peu Insoumise avant d'aller dîner. Je n'accroche pas beaucoup pour l'instant... J'ai lu 125 pages.
838p/1000p

-J'ai lu jusqu'à temps d'avoir mal aux yeux ! J'ai lu jusqu'à la page 317 ce qui signifie que j'ai atteint les 1000 pages !
1030p/1000p

DEFI REUSSI !!!!

Chronique #120 : Bras de fer de Jérôme Bourgine


Titre : Bras de fer
Auteur : Jérôme Bourgine
Edition : Sarbacane
Collection : X'Prim
Nombre de pages : 302

Résumé : De part et d'autre du bras de fer, il y a le fils et le père.
Le fils, Julian, 18 ans, champion de natation et amoureux de Leila.
Le père, Louis. Ouvrier syndicaliste, mutique, forgé dans l'acier.
Et puis il y a l'accident de moto.
Fini la natation, fini la vie "normale", fini aussi les bras de fer avec le père.
Julian a tout perdu, croit-il.
Tout sauf Leila.

Mon avis : Je tiens à remercier les éditions Sarbacane et plus particulièrement Lucie pour cet envoi.
 
Julian, champion de natation d'Ile-de-France, qui vient tout juste d'avoir 18 ans et est raide dingue amoureux de Leila, une jeune fille qui malgré son jeune âge, en a déjà beaucoup bavé. Depuis tout petit, il rêve d'une moto. Il est à deux doigts de l'avoir : pour enfin accéder à la liberté, il doit battre son père au bras de fer. Malheureusement, il échoue. Désespéré, il se procure une moto et roule sans réfléchir. Coup du sort, il a un accident et perd son bras, il se fait immédiatement amputé. De là, il va sombrer lentement... Tout commence par un joint, "ça ne fait de mal à personne". Puis ça se termine à base de coke et d'héroïne. Leila va tout faire pour aider Julian à sortir de ce mauvais pas, elle va se sacrifier. Mais le Manque va se faire trop présent pour Julian. Va-t-il se sortir des griffes de la drogue ?
 
Le résumé et la couverture ne laissent rien présager de l'histoire à venir. Au contraire, on s'imagine rentrer dans l'intimité d'un jeune homme handicapé, dans son combat pour avoir une vie normale. Mais en réalité, l'intrigue est tout autre. Julian mène bel et bien un combat, mais c'est un combat contre la drogue. J'ai trouvé que c'était écrit de façon très réaliste. L'auteur a réellement voulu dépeindre ce a quoi sont confrontés les drogués. Ainsi pour avoir sa dose, Julian va mentir, voler, tromper, perdre sa dignité... C'est une vraie descente aux enfers, qui m'a énormément touchée. Le voir sombrer et ne pas saisir les différentes mains tendues (en particulier celle de Leila) m'a beaucoup attristée. J'avais vraiment mal au cœur de le voir devenir toujours plus dépendant, de le voir détruire chaque jour un peu plus sa vie. Julian est donc un personnage auquel je me suis attachée. Mais je me suis encore plus attachée à Leila, sa petite-amie. Elle fait preuve d'un courage sans limite. Son amour pour Julian est si fort qu'elle accepte tout de ce dernier, elle est prête à tout pour sauver son "Gros Chien". Leila est un personnage qui force l'admiration, c'est impossible de ne pas la regarder de manière admirative.
 
Les autres personnages sont également attachants, chacun à leur manière. Ainsi, le père de Julian m'a touchée par son côté "père-froid-qui-ne-dit-pas-son-amour". Véro m'a également beaucoup plu car c'est vraiment une très bonne amie, sur qui on peut compter. Sinon, plusieurs personnages ne m'ont pas plu, comme Frangin et Mathis. Mais vu leurs rôles, je pense que c'est normal...
 
Bras de fer est donc une excellente lecture même si c'est un roman vraiment dur. De cette façon, le langage est vraiment cru, parfois carrément vulgaire. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé, cela a même participé au côté réaliste du roman. Mais je pense que cela ne peut pas plaire à tout le monde. Je vous recommande grandement ce roman !

Ma note :
 
 
"Tricher, c'est pire que mentir, c'est trahir !"

mardi 29 avril 2014

Top Ten Tuesday #7

 
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français sur le blog d'Iani.
 

Top 10 des séries TV que vous aimeriez voir exister en format livre.

1) Les Frères Scott (One Tree Hill).
 
 
Cette série est tout simplement ma série préférée. J'adore tout dedans, surtout Nathan :p J'ai déjà regardé la série en entier 3 fois et je compte la recommencer dans peu de temps.... The best ♥
 
2) Desperate Housewives.
 
 
J'adore cette série, les filles me dont vraiment trop rire (surtout Gaby!) En plus, avec toutes les histoires qu'il y a, je suis sûre que cela ferait une super saga ^^ C'est une série que j'ai regardé en entier, du premier au dernier épisode. :)
 
3) Grey's Anatomy.
 
 
C'est une série que j'aime beaucoup et que j'aimerais bien lire ^^
 
4) Teen Wolf.
 
 
D'un côté j'aimerai beaucoup car c'est une très bonne série mais de l'autre, j'aurai peur d'être blasée car je suis un peu blasée de tout ce qui est vampires/loups garous en ce moment...
 
5) Dr House.
 
 
Dr House car j'adore le personnage principal du même nom. J'aimerais beaucoup qu'il soit un narrateur à la première personne afin de pouvoir rentrer dans sa tête!
 
Ensuite, je n'ai pas d'autres séries car toutes les autres que j'aimes sont adaptées de livres : Gossip Girl, nThe Vampire Diaries, Pretty Little Liars et The Secret Circle!

Chronique #119 : Quitter le monde de Douglas Kennedy

 
Titre : Quitter le monde
Auteur : Douglas Kennedy
Edition : Pocket
Nombre de pages : 694
 
Résumé : "Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants." Lorsqu'elle prononce cet arrêt, Jane a 13 ans. Le lendemain matin, son père aura fait ses valises. Hasard? Coïncidence? La culpabilité ne s'embarrasse pas de ces questions : toute sa vie, Jane s'en mordra les doigts.
De Harvard à Boston, des belles lettres aux manipulations boursières, tout ce qu'elle touche se dérobe, tout ce qu'elle aime lui échappe. Et lorsque, enfin, la vie lui fait un cadeau, c'est pour le lui reprendre aussitôt. Alors Jane n'a qu'une obsession : fuir, n'importe où, hors du monde. Mais à vouloir le quitter, c'est lui qui vous rattrape...
 
Mon avis : J'étais depuis très longtemps curieuse de découvrir la plume de Douglas Kennedy, un auteur très apprécié. J'ai trouvé Quitter le monde dans une brocante pour un euros symbolique. J'ai donc sauté sur l'occasion! Mais, je ne l'ai pas lu tout de suite bien au contraire. Lorsque j'ai vu que Fanny, du blog Livresquement l'avait dans sa PAL, j'ai sauté sur l'occasion pour lui proposer une lecture commune et enfin le lire! Malheureusement, j'ai pris beaucoup de retard et je m'en excuse. J'ai pas géré sur ce coup-là Fanny, je suis vraiment désolée. En fait, ma lecture s'est découpée en trois temps. Et selon moi, nous pouvons diviser le livre en trois parties.
 
Tout d'abord, il y a une partie où l'on apprend à connaître Jane, sa famille, son environnement... Très vite, je me suis attachée à elle. Elle a un caractère qui fait qu'on ressent automatiquement de la sympathie pour elle. En plus d'avoir des relations compliquées avec ses parents, ses relations amoureuses le sont également! Donc, on découvre la personnalité de Jane, son métier, ses ambitions... J'ai trouvé cette partie intéressante mais j'avoue avoir mis beaucoup de temps à la lire car il y a ENORMEMENT de descriptions et quelques une m'ont parues vraiment de trop! Du coup, je n'étais pas très motivée... Mais, Jane rencontre Theo et à partir de là, tout mon attention s'est focalisée sur le roman.
 
C'est donc ce que je vais appeler la seconde partie. Jane rencontre un homme marginal, Theo. Leur histoire m'a beaucoup intéressée car je l'ai trouvée assez hors du commun, notamment à cause de la personnalité de Theo qui est pour le moins originale! De plus, le nouveau métier de Jane m'a beaucoup plus intéressée que son précédent métier. Dans cette partie, j'ai découvert une Jane (presque) heureuse. La situation va se gâter mais Jane va pourtant continuer à garder la tête haute et à mener sa vie du mieux qu'elle peut. J'ai énormément apprécié cette période là de sa vie, j'avais beaucoup de mal à m'arrêter de lire (quel choc par rapport au début!). Je trouve qu'il y a beaucoup de suspense, surtout à la fin de chaque chapitre. En effet, il se passe à chaque fois un truc qui fait qu'on veut absolument lire la suite! Un véritable cercle vicieux!
 
Puis, malheureusement, "l'engouement" s'est calmé et j'ai retrouvé la sorte d'ennui de la première partie... C'est donc pour moi la troisième partie, celle où les descriptions ont recommencé à se faire longues et où la vie de Jane m'a moins intéressée. Malgré cela, j'ai continué à apprécié Jane, à la trouver très touchante. La fin m'a laissé un peu perplexe même si je n'avais pas une idée précise de ce que j'aurais aimé.
 
Malgré une intrigue qui m'a plus ou moins passionnée, j'ai complètement adoré Jane. Je l'ai trouvé tellement courageuse! Parfois, j'avais l'impression que c'était un moineau qui essayait de prendre son envol mais qui retombait sans cesse dans son nid dès qu'il s'éloignait trop à cause d'un coup de vent trop fort (bon ok la comparaison n'est pas super, mais c'est exactement ce que je ressens!) Concrètement, le titre aurait pu être "Jane ou la malchance incarnée". Elle ne demande rien, elle est honnête et gentille et le sort s'acharne contre elle! Je n'ai jamais vu quelqu'un avec si peu de chance... C'est d'ailleurs également pour ça qu'elle m'a parue si fragile. Sinon, j'ai détesté tous les autres personnages, clairement. Je pense que la palme d'or revient à sa mère. Ou à son père. Voir à Theo! Non, je ne peux choisir car les trois se valent, ils sont aussi mauvais les uns que les autres! J'avais envie de devenir à mon tour un personnage pour aller leur en décoller une. Ils sont vraiment ignobles. Je ne peux pas vous en dire vraiment plus car j'ai peur de trop en dire et de vous spoiler mais je les ai détestés d'un bout à l'autre du livre.
 
Quitter le monde est donc un très bon roman même si j'ai trouvé des passages vraiment trop longs. Mais le positif l'emporte largement sur le négatif car ce roman mérite d'être lu rien que pour admirer le courage de Jane. Enfin, le suspense est vraiment très présent, surtout lors de... Lors de quelque chose qui bouleverse à jamais la vie de Jane. Je peux vous dire que j'ai également été très bouleversée par cet évènement car pas une seule seconde, je n'y aurais pensé. Mais alors, vraiment pas. Je vous recommande ce livre, je pense que je lirai d'autres romans de cet auteur!
 
Cliquez ici pour découvrir la chronique de Fanny. Finalement, nous avons des avis assez similaires :) 
 
Ma note :
 
 
"Les mots comptent. les mots construisent et détruisent. Les mots restent."
 
"Nous nous ingénions à laisser notre marque sur le monde, nous voulons nous convaincre que ce que nous accomplissons à un sens voir même une certaine importance, mais la vérité est que nous faisons que passer. Presque rien ne subsiste de nous. Sauf les souvenirs de ceux qui nous ont connus. Et quand ceux là s'en vont à leur tour..."
 
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
32/50
Jane passe un moment de sa vie dans le Montana.

lundi 28 avril 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? #45

 
Rendez-vous initié par Mallou, qui s'est inspiré de It's Monday, what are you reading ? de Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.
 
 
Ce que j'ai lu la semaine dernière :
 
J'ai lu trois romans la semaine dernière ! On voit que c'est parce que j'étais en vacances car en période scolaire, c'est impossible x) Et malheureusement, je reprends les cours aujourd'hui :( Bref ! J'ai donc lu Divergente tome 2 de Veronica Roth qui est un groooos coup de cœur, Insatiable tome 2 de Meg Cabot qui est également une excellente lecture et Bras de fer de Jérôme Bourgine, un roman qui ne vous laisse pas indemne ! Une chronique sera bientôt postée :)
 
  
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je lis Le dernier jour d'un condamné de Victor Hugo et Confusion de Cat Clarke. J'aime beaucoup le premier et je ne peux rien dire encore pour le second vu que j'en suis au tout début !
 
 
 
Ce que je lirai ensuite :
 
Je lirai Pantagruel-Gargantua de Rabelais, pour le lycée !
 

samedi 26 avril 2014

In My Mailbox #29

 
In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren, inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie et repris en français par Lilie du blog La Bibliothèque de Lilie.
Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog Lire ou Mourir.
 
Mes nouveautés :
 
J'ai une fois de plus deux petits nouveaux à vous présenter aujourd'hui. Il s'agit de Quatre filles et un jean : le troisième été d'Ann Brashares et de Cœurs brisés, têtes coupées de Robyn Schneider. Quatre filles et un jean car je continue tout simplement la saga car elle me plaît beaucoup l'autre livre car il me tente beaucoup beaucoup beaucoup ! N'hésitez pas à me dire si vous avez aimé ou non ces livres et si vous souhaiteriez les lire ! :)
 
 

Chronique #118 : Insatiable tome 2 : Incisif de Meg Cabot

 
Titre : Insatiable tome 2 : Incisif
Auteure : Meg Cabot
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 371
 
Résumé : Marre du train-train quotidien ? Meena Harper, elle, donnerait tout pour une vie normale.
Ce n'était déjà pas facile d'être la Fille-qui-t'annonce-que-tu-vas-mourir. En plus, il a fallu que Meena tombe amoureuse du fils de Dracula. Pour quelqu'un qui n'aimait pas les vampires...
Aujourd'hui, Meena aggrave encore son cas : la voilà devenue "chasseur de vampires" tout en cherchant à prouver que ce ne sont pas des monstres... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein ?
Surtout quand :
-votre ex-ex est devenu un suceur de sang
-votre ex-prince à crocs refait surface
-des cadavres vidés de leur sang sont retrouvés dans les rues de la ville...
Bonne chance, Meena. Garde ton sang... froid !
 
Mon avis : Dans ce second tome, nous retrouvons Meena Harper, qui a été engagée par la Garde Palatine, c'est-à-dire une organisation qui lutte contre les vampires. Le Prince des Ténèbres, Lucien Antonescu, fait son grand retour. L'intrigue repose sur ce retour : que vient-il faire à New-York ? Mais également sur des disparitions de touristes et bien-sûr, sur notre triangle amoureux Meena-Lucien-Alaric. Avec qui Meena va-t-elle finir ? Réponse dans ce tome-ci mais je vais bien garder de vous le révéler. ;)
 
Comme pour le premier tome, j'ai beaucoup aimé l'héroïne car elle est toujours aussi drôle et naturelle ! Il ne lui arrive que des ennuis mais comme à son habitude, elle ne s'apitoie pas sur son sort à ne rien faire, bien au contraire ! De plus, depuis qu'elle a intégré la Garde Palatine, Meena est devenue encore plus forte et son caractère s'est bien affirmé. Elle est moins chochotte et naïve que dans le premier tome. C'est un personnage qui a beaucoup évolué et j'adhère à toutes ces évolutions.
 
Parlons de Lucien. Je l'avais trouvé très sincère et touchant dans le premier tome... J'ai de nouveau ressenti ça pour lui mais avec beaucoup moins d'ampleur. En effet, Lucien passe du côté sombre de la force obscure (ahaha), ce qui fait qu'il est, finalement, beaucoup moins gentil qu'avant. Ce n'est plus le parfait gentleman. De même, ses belles paroles me paraissent à présent niaises alors que cela avait été l'un de ses points forts selon moi dans le premier tome. En clair, c'est un personnage que j'ai trouvé moins intéressant qu'avant même si le mystère qui plane autour de son retour est mordant !
 
Et Alaric. Aaaah Alaric. Quel drôle de personnage ! Une fois de plus, il est très mystérieux et secret. Mais en même temps, on apprend à le connaître et on se rend compte que c'est un homme extrêmement touchant et très affectueux. J'adore quand il se dispute avec Meena car leurs réactions sont imprévisibles. Il y a constamment une tension entre eux deux et cette tension est écrite d'une manière très drôle. Alaric est un personnage que j'affectionne beaucoup, notamment grâce à son intelligence et à son côté très terre-à-terre.  Enfin, nous retrouvons les mêmes personnages comme Jon, Leisha, Adam et nous en découvrons de nouveaux, dont un mystérieux prêtre, arrivé du Brésil. Ce dernier est vraiment un personnage affreux, exécrable, que j'ai eu beaucoup de mal à supporter ! Je crois que l'avis d'Alaric dessus m'a (un peu) influencée...
 
J'ai énormément aimé la fin, elle est exactement comme je le souhaitais ! Ce second tome est une réussite même si ce n'est pas un coup de cœur. Je ne crois pas qu'une suite est prévue mais si jamais c'est le cas, je lirai les aventures de Meena avec grand plaisir. Une fois de plus, Meg Cabot a réalisé une très bonne saga et confirme sa place dans mon top 5 des meilleurs auteurs !
 
 
Ma note :
 
 
 
"S'il voulait tirer sa crampe, il n'avait qu'à s'adresser à n'importe quelle blondasse croisée dans une boite de Manhattan. Avec ses atouts, il lui suffisait de secouer l'arbre pour que cinquante bonnes poires en tombent."
 
 
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
31/50
Une grande partie de l'histoire se déroule dans le New-Jersey.

Retrouvez mon avis sur le tome 1 en cliquant ici.

vendredi 25 avril 2014

Chronique #117 : Tartuffe de Molière

 
Titre : Tartuffe
Auteur : Molière
Edition : Librio
Nombre de pages : 123
 
Résumé : Un "pauvre homme", Monsieur Tartuffe ? Rien n'est moins sûr... Faux dévot et véritable comédien, il prêche à tout-va, s'agite, sermonne et manigance, les mains jointes et les yeux tournés vers le ciel. Orgon, son hôte, lui voue une admiration béate. Au grand désespoir des membres de sa famille, il décide de lui léguer tous ses biens, jusqu'à la main de sa fille, Mariane...
Dans cette comédie, Molière s'attache à "corriger les hommes en les divertissant". Si le propos demeure ambitieux, la pertinence et la drôlerie du texte sont toujours d'actualité.
 
Mon avis : Tartuffe est l'une des pièces les plus célèbres de Molière et est souvent étudiée soit au collège, soit au lycée. Cela a été mon cas cette année, même si nous avons seulement étudié la scène d'exposition en lecture analytique. J'ai donc du lire l'œuvre en lecture cursive. Ce n'est pas la première pièce de Molière que je lis mais je n'avais encore jamais lu celle-ci malgré le fait que j'en avais beaucoup entendu parler !
 
Tartuffe est un faux dévot, qui vit aux crochets d'Orgon. Tartuffe est un manipulateur et un menteur et malheureusement, Orgon ne voit pas toutes les manigances de l'intrus et va même jusqu'à se disputer sévèrement avec plusieurs personnes de sa famille qui le mettent à de nombreuses reprises en garde contre Tartuffe. Mais Elmire, l'épouse d'Orgon, va mettre au point un plan pour révéler la réelle nature de Tartuffe... J'ai adoré ce plan, les scènes sont vraiment drôles avec beaucoup de comique de situation ! Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé la pièce, très simple à lire et surtout avec une réelle dénonciation. En effet, Molière dénonce l'hypocrisie et la fausse dévotion. D'ailleurs, ce n'est pas la peine d'en connaître des tonnes sur la fausse (ou non) dévotion car la pièce se suffit à elle-même ! Même si cela a été écrit il y a longtemps, le thème majeur, l'hypocrisie est encore bien présente de nos jours.
 
C'est donc une bonne pièce, agréable à lire. Je vous la recommande surtout si vous souhaitez découvrir Molière car elle n'est vraiment pas compliquée.
 
Ma note :
 
 
"Tartuffe ? Il se porte à merveille,
Gros et gras, le teint frais et la bouche vermeille."


mardi 22 avril 2014

Chronique #116 : Divergente tome 2 de Veronica Roth

 
Titre : Divergente tome 2
Auteure : Veronica Roth
Edition : Nathan
Nombre de pages : 463
 
Résumé : Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp.
Et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être.
 
Mon avis : Ce second tome est la suite directe du précédent, c'est-à-dire qu'on retrouve nos personnages exactement au même endroit qu'à la fin du premier tome. Cette suite est tout simplement excellente, autant vous le dire dès le départ ! Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais j'avais eu un coup de cœur ENORME pour le tome 1. Et bien, le tome 2 l'égale largement. Il n'est pas mieux mais au même niveau, de très bonne qualité et ma peur d'être déçue (ce qui arrive la plupart du temps avec les seconds tomes) s'est envolée dès les premières pages. En effet, le roman est plein de rebondissements, de surprises, de changements, et tout cela s'enchaîne à une vitesse effroyable ! Il se passe énormément de choses en très peu de temps : en fait, il n'y aucun, je dis bien aucun, temps mort ou répit dans cette suite. Nos héros sont attaqués de tous les côtés et rien ne se passe jamais comme prévu. J'étais vraiment à fond dans l'histoire, je vivais tout en même temps qu'eux. Et je peux vous dire que j'en ai autant bavé qu'eux !
 
L'atmosphère de ce second tome est bien plus sombre, je trouve car tout au long de l'histoire, les personnages doivent lutter contre leurs ennemis et comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas tâche facile car il y a toujours quelque chose qui vient se mettre sur leur chemin ! Ici, on découvre de manière beaucoup plus approfondie chaque faction. J'ai énormément aimé apprendre ces choses, et plus particulièrement sur les Fraternels et les Sincères, qui avaient été un peu mis à l'écart dans le premier tome. On en apprend également sur les Sans Factions, Sans Factions qui vont d'ailleurs avoir un rôle capital quant à l'issue du combat. La fait que toutes les catégories de la société soient touchées ajoutent aux sentiments de fébrilité et de doute, qui sont constants. En effet, j'ai eu la constante impression que tout allait partir en vrille, que tout allait exploser. La tension et le suspense dominent largement cette suite, et c'est bien évidemment écrit d'une fabuleuse manière.
 
Quant aux personnages, ils ne m'ont pas déçue, loin de là. Tris est toujours autant courageuse. Elle a enduré des tonnes de choses dans le premier tome et on la retrouve ici, toujours aussi forte et brave. Une fois de plus, elle m'a impressionnée. C'est un personnage que j'apprécie énormément. Tris est loin d'être un personnage larmoyant et qui inspire la pitié. Pourtant, elle me touche au plus profond de moi. Quatre. Tobias. Four. Appelez-le comme vous voulez du moment que vous intégriez bien le fait que c'est mon chéri. Boooon, trêve de plaisanterie. Que dire de Quatre à part que je l'aime toujours autant, voire plus ? On découvre beaucoup de choses sur le passé et la famille de Quatre ce qui m'a (bizarrement ?) rapproché de lui. Quatre est à la fois courageux, sincère, intelligent, protecteur, aimant... C'est le garçon parfait selon moi. Bref, ce personnage est un énorme coup de cœur pour moi ! Sinon, j'ai aussi aimé les autres personnages mais ils sont vraiment trop nombreux pour que je puisse vous en parler dans le détail. En tout cas, certains m'ont BEAUCOUP surprise...
 
J'ai parlé de Tris et Quatre mais pas encore de leur relation. Une fois de plus, je les ai trouvé adorables. Dans ce second tome, cette relation s'approfondit et devient plus forte. Certes, rien ne sera tout beau et tout rose mais ils s'aiment. Et ça, c'est plus fort que tout. Je vous le garantis !
 
Si vous avez lu ma chronique avec attention, vous avez donc remarqué que ce roman est un coup de cœur pour moi. Le rythme est prenant, entrainant. J'avais beaucoup de mal à m'arrêter de lire tellement j'étais captivée dans l'histoire. J'étais très pressée de lire cette suite mais comme je vous l'ai dis, j'avais tout de même un peu peur d'être déçue. Mais tout est incroyable dans ce roman. Même la fin. Oui, je ne vous en ai pas encore parlé. Quelle fin ! Veronica Roth nous coupe en plein milieu d'un évènement de la plus haute importance, un évènement qui sera la base du troisième tome. Je n'ai qu'une hâte maintenant, c'est de lire ce fameux troisième tome.
 
 
Ma note :
 
 
"J’ai découvert que les gens sont constitués de multiples couches de secrets. On croit les connaître, les comprendre, mais leurs motivations nous restent toujours cachées, enfouies au fond de leur cœur. On ne peut jamais savoir qui ils sont vraiment. Mais on peut parfois décider de leur faire confiance."
 
"J'ai lu quelque part que le fait de pleurer défie toute explication scientifique. A priori, les larmes ne servent qu'à lubrifier les yeux. Il n'y a pas de raison biologique pour que les émotions commandent une surproduction de larmes.
Moi, je pense que nous pleurons pour exprimer la part animale qui est en nous sans renoncer à notre humanité. Parce que, en moi, il y a une bête qui gronde et qui grogne et qui se bat pour retrouver sa liberté, retrouver Tobias et, par-dessus tout, rester en vie. Et quoi que je fasse, je ne peux pas la tuer.
Alors je pleure, le visage entre les mains."
 
"On porte tous les deux la guerre en nous. Parfois, c’est ce qui nous maintient en vie. Parfois, c’est ce qui menace de nous détruire." 
 
Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.
 

lundi 21 avril 2014

C'est lundi, que lisez-vous ? #44

 
Rendez-vous initié par Mallou, qui s'est inspiré de It's Monday, what are you reading ? de A Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait sur le blog de Galleane.
 
Ce que j'ai lu les trois dernières semaines :
 
Cela un petit moment que je n'ai pas fait de CLQL? à cause de mon voyage. Il est donc temps de faire un point sur mes lectures ! En parlant de mon voyage, tout s'est super bien passé, je vous ferai un article dessus dans la semaine, où je vous mettrais des photos. :) Quant à cette semaine, je suis en vacances à la campagne chez mes grands-parents. Mais pas de problème car j'ai la wifi et j'ai emporté plein de livres. :)
J'ai (enfin) fini Quitter le monde de Douglas Kennedy. J'attends le retour de Fanny pour que l'on puisse poster nos chroniques. J'ai également fini les Essais de Michel de Montaigne, un livre pour le lycée. Durant mon voyage, j'ai réussi à lire Frangine de Marion Brunet. C'est un roman qui m'a beaucoup touchée, c'est presque un coup de cœur. Enfin, j'ai lu Mon journal intime de Lisa Azuelos. C'est un petit livre bien sympathique, très agréable pour se détendre!
 
   
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je suis en train de lire Divergente tome 2 de Veronica Roth. Enfiiiiin! Je peux vous dire que j'adore, il me reste d'ailleurs moins d'une centaine de pages à lire! Je lis également Bras de fer de Jérôme Bourgine, une lecture qui me laisse assez perplexe pour le moment. 
 
 
 
Ce que je lirai ensuite :
 
Je lirai Insatiable tome 2 de Meg Cabot (obligé) et Le Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo (obligé aussi vu que c'est pour les cours).