vendredi 24 octobre 2014

Chronique #165 : La gueule du loup de Marion Brunet


INFOS :

→ Titre : La gueule du loup
→ Auteure : Marion Brunet
→ Edition : Sarbacane
→ Collection : X'Prim
→ Nombre de pages : 229
→ Date de sortie : 27 août 2014
→ Prix : 15,50 euros

→ Résumé : Madagascar, soleil, plage et rythme de croisière pour Lou et Mathilde, 18 ans tout ronds et le bac en poche. Puis vient le chaos. Tic-tac, tic-tac fait le crocodile qui traque ses proies, mettant à rude épreuve l'amitié dans une course-poursuite humide et tropicale contre la mort... Dès lors, Mathilde et Lou vont très vite comprendre ce que grandir veut dire.

Merci aux éditions Sarbacane pour l'envoi.


MON AVIS :

L'intrigue : Nous suivons Lou et Mathilde, deux jeunes femmes aux caractères complètement différents mais pourtant liées par une très solide amitié. Lou est calme, posée et attachée à son confort tandis que Mathilde est dynamique, toujours à la recherche d'aventures et de sensations fortes. Mais elles se sont mis d'accord pour partir à Madagascar et fêter leur obtention du baccalauréat. Elles comptent bien profiter comme il se doit de leur dernier été avant les études supérieures. Mais alors qu'elles pensaient vivre des vacances idéales sur une île paradisiaque, leur voyage se transforme vite en cauchemar à cause de mauvaises rencontres...

Les personnages : J'ai autant aimé Lou que Mathilde. Elles sont extrêmement différentes mais elles se complètent parfaitement. Lou a besoin de l'agitation et de la folie de Mathilde aussi bien que cette dernière a besoin du calme et de la rationalité de sa meilleure amie. En fait, ce sont deux personnages tout à fait réalistes. Je me suis énormément reconnu dans ces deux adolescentes, que ce soit par rapport à leurs rêves, leurs espoirs ou leurs caractères. Je vais moi-même passer le baccalauréat à la fin de l'année et je partage leur état d'esprit sur leurs projets de vacances, pour qu'elles soient inoubliables, pour qu'elles marquent la fin d'une époque et leur vision sur le futur, ce qu'il se passe après le lycée, comment leur amitié va survivre. Ce sont deux personnages qui paraissent réels, je me suis donc énormément attachée à Mathilde et Lou.
J'ai également beaucoup aimé Fanja. C'est une jeune Malgache très courageuse, qui n'a qu'une parole. Sa façon d'être et sa culture tout à fait différente de la nôtre m'ont beaucoup plu. Je l'ai trouvée très attachante !

L'action/l'histoire : J'ai complètement adoré l'histoire. L'histoire a le don de nous plonger totalement dans l'action, dans cette terrible course poursuite qui s'engage entre les trois jeunes femmes et ce monstre. Il y a énormément de suspense, je ne savais pas à quoi m'attendre jusqu'à la fin du roman. Cette fin m'a d'ailleurs convaincue ! Par ailleurs, j'avais la totale impression d'être moi aussi sur cette île de Madagascar.

Le style/l'écriture : En rebondissant sur ma dernière phrase, je trouve que l'auteure possède un véritable don pour les descriptions puisque beaucoup d'entre elles font hypotypose. C'est-à-dire qu'elles sont tellement réalistes qu'on se retrouve au cœur de Tananarive ou du marché. On voit toutes ces couleurs, on sent toutes ces odeurs si différentes de notre quotidien, on respire l'air malgache. Je trouve ça juste hallucinant et rien que pour ce détail, pour avoir la totale impression de voyager moi aussi, ce livre est un coup de cœur. Mais la force de ce roman ne repose pas seulement sur les supers personnages et l'atmosphère envoutante, elle repose également sur le style de l'auteure. Il est à la fois léger et glaçant. Le thriller que nous a créé Marion Brunet est effrayant, paralysant. Je vous avoue que j'avais peur en lisant le roman, je craignais cet ignoble personnage masculin, ce qu'il s'apprêtait à faire. Ma meilleure amie Audrey du blog Le Souffle des Mots pourra vous le confirmer puisqu'en lisant ce roman, je lui envoyais des messages en lui disant que j'étais totalement flippée ! Les passages en italique, à chaque début de chapitres sont champions dans cette catégorie car on ne sait pas à qui ils se rapportent, nous sommes dans une interrogation constante. Et même si c'est effrayant, qu'est-ce-que c'est plaisant !

La couverture : J'aime beaucoup cette couverture, qui respire la fraicheur, la liberté, l'amitié, le bonheur, les vacances. Mais il faut toujours se méfier des apparences...

En résumé : La Gueule du loup est un gros coup de cœur. C'est un thriller passionnant, qui vous entraînera dans une folle course à travers Madagascar, qui vous fera à la fois voyager et frissonner. Je vous le recommande de tout cœur. Je remercie sincèrement Juliette et les éditions Sarbacane pour cet envoi, pour cette perle !


MA NOTE :

 


CITATIONS :

"Elle s’égare. Son imagination lui souffle des bouts de poèmes exaltés. Sa mère le lui répète assez souvent, pourtant : de la demi-mesure en toute chose, Mathilde ! Et puis quoi encore ? Un demi-bonheur ? Des demi-amis ? Et pourquoi pas une demi-vie tant qu’on y est ? "

"Elle n’a peur de rien, Mathilde, jamais. Elle ne se démonte pas. Elle plonge, elle court, se jette. Dans les vagues, dans la vie, dans les bras des mecs, dans leur lit, dans l’alcool, les plans foireux, l’aventure. Plus c’est casse-gueule et plus elle y va. Lou, ça la rend dingue."

AUTRES AVIS :

17 commentaires:

  1. Je confiiiirme tu avais peur :p Moi aussi d'ailleurs en le lisant x)
    Je suis totalement d'accord avec toute ta chronique ! <3

    RépondreSupprimer
  2. J'avais eu un peu de mal avec Fanja, au début. Pas sûr de quel côté elle se trouvait vraiment...
    Un roman vraiment top... et flippant ^^

    RépondreSupprimer
  3. Je ne trouve aucune chronique positive sur ce livre ! Il faut vraiment que je me l'achète ^^

    RépondreSupprimer
  4. Hello, je viens de tomber sur ton blog ( j’aime bien me prendre 1/2 heure pour parcourir plein de blogs).J’aime beaucoup le tien, je l’ai ajouté dans mes favoris pour pouvoir suivre tes nouveaux articles, et je commenterais le plus possible.
    Si tu as un petit temps devant toi tu peux passer voir le mien, si tu aimes les petits moments cocooning de la journée (ou de la semaine), te prendre un bouquin, un chocolat chaud et te mettre sous la couette, alors je pense que tu peux apprécier. :) Non pas que je cherche à me faire de la pub, sûrement pas, je cherche surtout à toucher le plus de lectrices possible pour pouvoir partager un maximum de choses, tout ça dans une ambiance très cocon, douceur.

    Dans tous les cas, à très vite sur ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ton commentaire est adorable !
      Je vais de suite aller voir ton blog, et j'apprécié beaucoup les moments cocoonings ;)
      A très vite !

      Supprimer
  5. Wahou très belle chronique!! :)
    J'ai super envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas si j'oserais le lire ^^'

    RépondreSupprimer
  7. J'ai adoré aussi ce roman ;-)
    Merci beaucoup d'avoir mis le lien de ma chronique sur ton blog ! Ca me fait très plaisir !!!

    RépondreSupprimer
  8. J'aurais voulu que le coté thriller soit plus accentué...

    RépondreSupprimer