dimanche 30 juin 2013

Chronique #39 : The Fault in Our Stars de John Green

 
 
Titre : The Fault in Our Stars
Auteur : John Green
Edition : Penguin
Nombre de pages : 316
 
Résumé : Despite the tumor-shrinking medical miracle that has bought her a few years, Hazel has never been anyhing but terminal, her final chapter inscribed upon diagnosis. But when a gorgeous plot twist named Augustus Waters suddenly appears at Cancer Kid Support Group, Hazel's story is about to be completely rewritten.
Insightful, bold, irreverent, and raw, The Fault in Our Stars is award-winning author John Green's most ambitious ans heartbreaking work yet, brilliantly exploring the funny, thrilling, and tragic business of being alive and in love.
 
Mon avis : Après avoir lu tant d'avis prometteurs sur ce bouquin et après avoir lu le résumé (en français), je me suis laissée convaincre. Sauf que je me suis lancée un petit défi supplémentaire : le lire en version originale, donc, en anglais. J'ai beaucoup hésité puis j'ai finalement sauté le pas. Autant vous le dire tout de suite, je n'ai pas tout compris. Mais j'ai tout de même compris l'ensemble de l'histoire, rassurez-vous. Ce roman est l'histoire d'une jeune fille nommée Hazel Grace, atteinte d'un cancer. Elle va rencontrer Augustus Waters, un malade également. Ils vont rapidement se rapprocher, pour finir en couple. J'ai beaucoup aimé ce roman, même si j'ai eu quelques difficultés. Je suis tombée amoureuse de la relation entre Hazel et Augustus. Je ne dirai pas qu'elle est parfaite, loin de là, mais elle est sincère et authentique. Je pense que leurs maladies jouent un rôle dans cette relation. Même s'ils ont mis du temps avant de se dire "I love you", on le sentait depuis le début. J'ai adoré leur voyage à Amsterdam. Pour une fois, ils pouvaient mettre de côté leurs maladies et essayer d'être des gens normaux, dans le sens "non malade". Il y a beaucoup d'humour dans ce roman. Je peux citer par exemple le tee-shirt "je ne suis pas une pipe" ou encore les discussions autour des "boobs" de la copine d'Isaac. Comme je m'en doutais depuis le début, la fin est triste. Mais l'auteur n'a rien fait de larmoyant. J'ai trouvé qu'il a écrit les derniers chapitres avec douceur et pudeur. Pour en venir à mon petit défi, je pense m'en être plutôt bien sortie. J'ai eu des difficultés avec quelques passages, notamment lorsqu'Hazel rencontre Peter Van Houten. Mais dans l'ensemble, j'ai bien compris l'histoire. J'ai cherché des mots dans le dictionnaire, ce qui peut paraître logique mais je n'ai pas cherché tous les mots que je ne connaissais pas. J'ai essayé de deviner le sens de certains mots avec le sens global de la phrase, car il y avait toujours trois, quatre mots que je connaissais. Ma foi, je m'en suis bien sortie. Si j'ai l'occasion de le lire en français, je le lirai pour tout comprendre mais même avec quelques "lacunes" sur l'histoire, je peux vous le recommander ! Je peux même vous dire que j'aime le style de l'auteur car il n'y avait pas de traduction !
 
 
Ma note :
 
"I'm in love with you, and I'm not in business of denying myself the simple pleasure of saying true things. I'm in love with you, and I know that love is just a shout into the void, and that oblivion is inevitable, and that we're all doomed and that there will come a day when all our labor has been returned to dust, and I know the sun will swallow the only earth we'll ever have, and I am in love with you."
 
 
"Augustus : "What are you thinking about ?"
Me : "You."
Augustus : "What about me ?"
Me : "I do not know wich to prefer, / The beauty of inflections / Or the beauty of innuendos, / The blackbird whistling / Or just after."
Augustus : "God, you are sexy."
Me : "We could go to your room."
Augustus : "I'va heard worse ideas.""
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
The Fault in Our Stars pour l'Indiana
8/50
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°75 : Des nuages (un noir et un blanc sur la couverture)
11/170

Chronique #38 : Le baiser de l'ange tome 1 : l'accident d'Elizabeth Chandler

 
Titre : Le Baiser de l'ange tome 1 : l'accident.
Auteure : Elizabeth Chandler
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 232
 
Résumé : Ivy adore les anges. Elle collectionne les petites statuettes qui les représentent et croit profondément qu'ils l'accompagnent dans les moments difficiles de sa vie. Surtout depuis que sa mère s'est remariée. Avec le père de Gregory, ce garçon étrange qui met Ivy mal à l'aise.
Heureusement, Tristan, le jeune homme le plus adulé du lycée est fou amoureux d'elle. Ivy partage ses sentiments, et le bonheur lui paraît de nouveau accessible. Lais bientôt le destin les frappe violemment...
 
Mon avis : J'ai déjà lu ce livre une fois et j'en gardais un bon souvenir. Du coup, je l'ai relu. J'ai de nouveau passé un agréable roman avec ce premier tome de la saga des anges. Ivy est une jeune fille timide avec une drôle de croyance : les anges. Elle leur demande de l'aide lorsque cela ne va pas et pour aider son entourage. Elle emménage chez son beau-père, avec sa mère et son frère. Puis, le destin va faire qu'elle va tomber amoureuse de Tristan, un excellent nageur, très aimé dans leur lycée. Ce dernier partage ses sentiments et ils vont sortir ensembles. Tout semble aller pour le mieux mais un drame va s'abattre sur eux... J'ai bien aimé les personnages d'Ivy et Tristan. Ils forment un merveilleux couple et se complètent parfaitement. Ils sont très compréhensifs et arrivent à comprendre les croyances ou les passions de l'autre. Par exemple, Ivy est terrorisée par l'eau mais avec l'aide de Tristan, elle va apprendre à nager. Ils sont un peu "fleur bleue". Sans parler de leur couple, j'ai beaucoup aimé Ivy parce qu'elle est plutôt "normale", comparée aux autres héroïnes de livres fantastiques. Même si ce sont des personnages sympathiques, mon préféré est Philip, le petit-frère d'Ivy. Je le trouve adorable et très intelligent. Il a ce petit quelque chose qui m'a accroché à lui directement ! Niveau intrigue, c'est pas mal mais il manque un peu de suspense. Il manque aussi le côté fantastique qui apparaît à la fin du roman. De plus, on en apprend pas beaucoup sur Gregory, ce personnage qui se met en travers de la relation entre Ivy et Tristan. Donc, ce premier tome pose les bases, le décor du roman. On découvre les personnages, même si ce n'est pas profondément pour certain. Le style de l'auteure est simple et agréable.
 

Ma note :

 
 
"Tristan était agacé par son incapacité à transmettre le plus simple des messages à Ivy. Elle était si près, si près, et pourtant… Il pouvait passer sa main à travers la sienne, sans la toucher. Il pouvait s’allonger à ses côtés, sans la réconforter. Il pouvait prononcer un bon mot pour tenter de la faire sourire, sans être entendu. Il n’avait plus aucune place dans son existence et peut-être pour elle était-ce mieux ainsi, si ce n’est que, pour lui, cela signifiait une vie dans la mort."
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
Le baiser de l'ange pour le Connecticut.
7/50
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°152 : Quelque chose en rapport avec la liberté (plumes sur la couverture)
10/170
 
Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ici.

vendredi 28 juin 2013

Chronique #37 : Nana d'Ai Yazawa [Tomes 9 & 10]

 

Titre : Nana
Auteur : Ai Yazawa
Edition : Delcourt (Akata)
Collection : Sakura
Nombre de pages : 274 (pour le premier) / 195 (pour le deuxième)

Résumés :
Tome 1 : La grossesse de Nana Komatsu et la demande en mariage de Takumi provoquent de profonds remous au sein de Trapnest comme de Blast. Nana Osaki ne comprend pas le comportement de sa colocataire et c'est le désordre le plus total dans sa tête. Tandis que du côté de Trapnest, Reira est en train de craquer.
Tome 2 : Nana Komatsu s'installe avec Takumi et coule des jours heureux. Mais elle ne cesse de penser à son ex-colocataire. Elle finit par revoir Shin et lui raconte tout ce qu'elle a sur le cœur... De son côté, Nana Osaki fait sa première apparition à la télévision.

Mon avis : Une fois de plus, j'ai passé un excellent moment en lisant ces deux tomes de Nana. Dans le tome 9, il se passe des évènements majeurs pour Hachiko. Elle est enceinte et Takumi la demande en mariage. On découvre une côté sensible de Takumi, c'est assez surprenant. Mais néanmoins, son côté froid est toujours présent avec les membres de son groupe, en particulier avec Reira. J'ai trouvé la demande en mariage de Takumi raisonnable mais j'ai quelques doutes de sa sincérité...  En parlant de Reira, une romance naît entre elle et Shin. C'est assez délicat pour le moment. Je les trouve super mignons ensemble, j'ai l'impression que Reira est une femme fragile, qui a beaucoup souffert.  Sinon, pour nos deux Nana, leur amitié n'est pas au beau fixe. Elles s'évitent. Hachi écrit une lettre pour Nana qui est très touchante. Malgré tous leurs problèmes, elles restent fortes, comme leur amitié. Dans le tome 10, la relation entre Nana et Ren est découverte. Les journalistes voient là un moyen pour lancer Blast et faire de la concurrence au groupe de Takumi. A peu près tout le monde le prend plutôt bien. Malheureusement, les deux Nana continuent de s'éloigner. J'avais tellement envie de leur dire de se retrouver... J'aime toujours autant Nana Osaki. Je la trouve vraiment forte et courageuse. C'est une sorte de modèle. Une suite aussi excellente que les tomes précédents, un manga vraiment émouvant.
 
Ma note :


 
"Tu sais Hachi...
Si depuis ce jour...
J'ai toujours réussi à me relever malgré les coups durs successifs
C'est parce que je savais que tu me regardais."
 
 "Mais si je ne peux plus chanter... Qu'est-ce que je vais faire...? Si je ne chante pas, je n'ai plus aucune valeur..."
 
Retrouvez mon avis sur les tomes 1 & 2 ici.
Retrouvez mon avis sur les tomes 3, 4 & 5 ici.
Retrouvez mon avis sur les tomes 6, 7 & 8 ici.
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
Idée n°11 : Des lunettes ou lunettes de soleil (couverture du tome 10)
Idée n°86 : Un magasin, extérieur ou intérieur (couverture du tome 9)
 

jeudi 27 juin 2013

Chronique #36 : Sortilège d'Alex Flinn

 
Titre : Sortilège
Auteur : Alex Flinn
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 332
 
Résumé : Je suis un monstre. Pourtant, autrefois, j'étais le type parfait : grand, beau, riche et... atrocement méchant. Je n'aimais que moi et c'est pour cela qu'un sort m'a été jeté. Je suis devenu une bête difforme, velue, monstrueuse. Il me reste deux ans pour être aimé d'une jeune fille, sinon...
Ceci n'est pas un conte de fées. Mon histoire prend place aujourd'hui, en plein cœur de New York. J'espère que quelqu'un va venir à mon secours.
L'amour saura-t-il me trouver... et me sauver ?
 
Mon avis : J'ai enfin lu ce roman qui m'attend dans ma bibliothèque depuis sept mois ! J'ai lu Sortilège dans le cadre d'une lecture commune avec Audrey. Je suis contente de l'avoir lu, d'autant plus que j'avais vu l'adaptation cinématographique et qu'elle m'avait beaucoup plu. C'est donc l'histoire d'un garçon, nommé Kyle Kingsbury, le fils d'un célèbre présentateur de journal télévisé. Comme c'est dit dans le résumé, ce garçon est un être imbuvable et insupportable. Un jour, il va rencontrer une jeune fille, une sorcière, mais il ne le sait pas. Comme il va être exécrable avec elle, elle va lui jeter un sort et notre jeune homme va se transformer en une horrible bête poilue. Il a deux ans pour trouver une jeune fille qu'il aime et il faut que ce soit réciproque. Un baiser devra conclure leur amour. Voilà l'histoire. J'ai trouvé l'histoire bien, ça m'a fait penser à la Belle et la Bête. L'intrigue est bien menée même si je reste perplexe sur "l'emprisonnement" de Lindy. Cette femme est une ancienne camarade de Kyle et elle va être sa prisonnière. J'ai trouvé ça pas très crédible. Néanmoins, c'est bien présenté et écrit donc je me suis laissée plus ou moins convaincre. J'ai beaucoup aimé les personnages, quels qu'ils soient. Que ce soit Sloanne la peste, Kendra la sorcière ou Will, le professeur, je les ai tous aimé. On retrouve dans ce roman une palette de personnages très différents, une chose particulièrement intéressante. J'ai beaucoup aimé voir l'évolution de Kyle en Adrian. Il devient à la fin un homme intelligent, raffiné et surtout, il est doté d'un cœur. C'est grâce à Will et Magda ce changement mais aussi grâce à Lindy. La vie n'a pas épargné cette jeune fille, au père drogué. Donc, les personnages représentent le point fort de ce roman.  J'ai trouvé les discussions du forum, avec les autres personnes ayant subies un sort, très drôles. Mais, l'histoire est beaucoup trop prévisible. J'ai compris dès le début qui est réellement Kendra, la sorcière et quel rôle jouerait Lindy pour aider Kyle. C'est vraiment dommage. Néanmoins, j'ai passé un agréable moment devant ce roman, idéal pour se détendre. Je vous le recommande. Je remercies Audrey pour cette lecture commune, qui s'est très bien déroulée. J'espère renouveler très vite l'expérience. Pour consulter l'avis, plutôt positif d'Audrey, cliquez ici.

 
Ma note :
 
 
"Je sais à quelle heure (9h42) le taxi s'est garé dans l'allée pour emmener Lindy, j'ai senti à quelle heure (10h27) elle était arrivée à la gare routière, j'ai su à quelle heure (11h05) elle était partie pour New York. Je n'ai pas vérifié ces éléments dans le miroir, c'était inutile. Notre histoire n'a pas eu de dénouement heureux. Juste une fin."
 
"Ceux qui sont incapables de discerner ce qui compte réellement dans l'existence ne seront jamais heureux."
 
"L'apparence compte, pour la plupart des gens. Telle est la réalité du monde."
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif
 
 
6/50
Sortilège pour l'état de New-York.
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
 Idée n°77 : Une ou des fleurs (couverture)
 
7/170
 
 
 
 
 


mardi 25 juin 2013

Chronique #35 : Strom tome 1 : Le collectionneur d'Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas

 
 
Titre : Strom tome 1 : Le collectionneur
Auteurs : Emmanuelle et Benoît de Saint Chamas
Edition : Nathan
Nombre de pages : 299
 
Résumé : Dans les sous-sols du Louvre, une société occulte œuvre pour protéger l'humanité : la confrérie des Chevaliers de l'Insolite. Elle préserve le secret de l'existence de mondes insoupçonnés, invisibles au commun des mortels. Aujourd'hui, l'organisation recrute la prochaine génération de chevaliers. Raphaël et Raphaëlle sont de ceux-là. Maîtrise des sciences paranormales, télépathie, lévitation, les jumeaux développent, en parallèle de leur vie de collégiens ordinaires, les capacités inexplorées de leur esprit. Désormais initiés aux pouvoirs du Strom, ils se lancent bientôt à la recherche d'un objet précieux, dérobé à la confrérie par un mystérieux collectionneur...
 
Mon avis : Lorsque j'ai emprunté ce roman (pour le Baby Challenge Jeunesse), je pensais que je n'accrocherai pas beaucoup car ce n'est pas vraiment mon genre tout ce qui est confrérie et société secrètes. J'ai donc été très agréablement surprise en lisant ce premier tome de Strom. Pour une fois, j'ai trouvé la confrérie très bien "ficelée" et pas complétement bizarre. J'ai également totalement adhéré aux personnages ! Les jumeaux sont intelligents et ingénieux. Ils sont jeunes mais font preuve d'une grande maturité. Malgré la chance qu'ils sont d'appartenir à la confrérie, ils ne sont pas imbus d'eux-mêmes, ils restent toujours aussi humbles et loyaux envers leurs amis. J'ai donc beaucoup aimé leur caractère, aux deux. Beaucoup de passages sont amusants, notamment, la relation entre Raphaël et son mouchard. Ils ne se le montrent pas et passent leur temps à se chamailler, mais au fond, ils s'aiment beaucoup. On le voit d'ailleurs à la fin du roman. Sinon, l'histoire est bien et il y a beaucoup de suspense. Ce que je peux tout de même reprocher est la facilité avec laquelle ils trouvent le collectionneur. Comme par hasard, ils sont dans un labyrinthe et trouve le bon chemin. Puis, ils arrivent à faire avouer l'homme, à le faire parler de sa vie... J'ai trouvé ça un peu trop "gros". Ce que j'ai adoré est aussi les énigmes que l'on trouve dans le roman. Elles sont intéressantes et pertinentes. Je les ai faites à mon entourage et j'ai adoré les voir se creuser la tête ! Un excellent roman, une très belle surprise. Je vais lire très vite la suite !
 
Mon avis :


 
"Grandir, c'est vieillir ; mais vieillir, c'est aussi grandir."
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 

http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°29 : Quelque chose d'architectural (couverture)
 
6/170
 
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 3 ici.


Top Ten Tuesday #2

 
Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par
The Broke and The Bookish et repris en français sur le blog d'Iani.
 
Voici le thème de cette semaine :
 
Votre top 10 des livres lus en 2013 jusqu'à maintenant :
 
1) Delirium de Lauren Oliver.
2) 18 Lunes de Margaret Stohl & Kami Garcia.
3) Delirium livre 2 de Lauren Oliver.
4) Delirium livre 3de Lauren Oliver.
5) 19 Lunes de Margaret Stohl & Kami Garcia.
6) Entre chiens et loups de Malorie Blackman.
7) No et moi de Delphine de Vigan.
8) Le Palanquin des larmes de Chow Ching Lie.
9) Un sac de billes de Joseph Joffo.
10) Zouck de Pierre Bottero.
 
          
 
A bientôt pour le prochain Top Ten Tuesday !

lundi 24 juin 2013

Chronique #34 : 18 Lunes de Margaret Stohl & Kami Garcia


Titre : 18 Lunes
Auteures : Margaret Stohl et Kami Garcia
Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Nombre de pages : 571

Résumé : Je pensais que rien ne me surprendrait plus. Jamais. Que Lena et moi avions connu le pire, survécu à l'impossible. Mais ces derniers temps, notre bonne vieille bourgade de Gatlin est en proie à une série de fléaux dignes de l'Apocalypse.
Il y a aussi ces cauchemars et ces visions étranges qui ne cessent de me hanter. Et toutes ces choses que j'oublie, ces moments où je ne me reconnais plus moi-même.
La malédiction de la lune, les Enchanteurs des Ténèbres, la Garde Suprême : quelle est ma place, à moi, dans tout cela ?

Mon avis : Une fois de plus, j'ai adoré ce tome de la Saga des Enchanteurs. J'ai retrouvé des personnages toujours aussi attachants et une intrigue toujours aussi intéressante et surprenante. J'ai trouvé que ce tome était un peu plus "glauque" que les deux précédents. Il y a un peu plus de violence mais ce n'est pas choquant et cela se lit très bien. L'univers est maintenant beaucoup plus sombre. Le titre original est "Beautiful Chaos" et pour tout vous dire, le titre lui va à ravir !  Notre couple rencontre encore et toujours des problèmes et leur amour est mis en péril. J'ai adoré (re)découvrir certains personnages comme Link, Ridley ou encore John. Ridley, qu'elle soit une Sirène ou humaine, comme dans ce tome est toujours aussi complexe et enrichissante. Dans ce tome, elle est confrontée à son amour pour Link. On en apprend beaucoup sur Sarafine, qui est pour moi l'un des personnages moteurs de la saga des Enchanteurs. C'est un personnage plein de mystères, pour lequel on ne sera jamais rassasié d'appendre des choses. Dans ce tome, la relation entre Lena et Ethan est de nouveau fusionnelle et passionnante. J'en suis très heureuse car leur couple m'avait manqué dans le second tome. C'est même pour cela qu'il m'avait moins plu que le premier. Le seul reproche que j'ai à faire (et je le fais pour chaque tome) est l'abondance de détails. Pas assez de détails, c'est désagréable, mais trop, ça l'est aussi. Beaucoup d'informations nous viennent dès le départ et c'est assez perturbant. Mais une fois qu'on a tout compris et assimilé, la lecture est simple. Beaucoup de jeux de mots et de métaphores sont remarquables et le style des deux auteures me plaît toujours autant ! La fin de ce tome est des plus surprenantes et bouleversantes ! Heureusement que 19 Lunes était déjà dans ma bibliothèque... Je vous le recommande !
 
Ma note :


 
"Je t'aimerai jusqu'au lendemain de toujours."
 
"Ceux qui exilent les livres ne valent pas mieux que ceux qui les brûlent."
 
"Fermant les paupières, j'ai enfoui mon visage dans les cheveux de Lena. Je voulais me rappeler ceci. La sensation de son coeur battant contre la mien, l'odeur de citrons et de romarin qui m'avait conduit vers elle. Lorsque l'heure sonnerait, je voulais que ce soit mon ultime souvenir. Mon ultime pensée.
Citrons et romarin. Boucles noires, un oeil vert et l'autre doré."
 
Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 2 ici.
Retrouvez mon avis sur le tome 4 ici. 
 

C'est lundi, que lisez-vous ? #8

 
Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person's Journey Trough a World of Books.
Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.
 
Ce que j'ai lu la semaine passée :
 
J'ai lu L'appel de la forêt de Jack London et Strom tome 1 : Collectionneur, livre que je vais chroniquer ce soir ou demain.
Seulement deux livres lus mais je suis contente car j'ai beaucoup avancé dans The Fault in our Stars. Il sera fini cette semaine.
 
   
 
Ce que je suis en train de lire :
 
Je lis Sortilège d'Alex Flinn dans le cadre d'une lecture commune avec Audrey.
Je lis aussi The Fault in our stars de John Green.
 
   
 
 Ce que je lirai ensuite :
 
Je lirai La couleur des sentiments dans le cadre d'une lecture commune avec ma partenaire Sophia.