mardi 29 octobre 2013

Chronique #74 : Tuer le père d'Amélie Nothomb


Titre : Tuer le père
Auteure : Amélie Nothomb
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 150

Résumé : "Aller savoir ce qui se passe dans la tête d'un joueur".

Mon avis : J'ai lu ce livre d'une traite, en 1h30 environ. Dès les premières pages, j'étais complètement dans l'histoire et je ne pouvais arrêter ma lecture. Les pages défilaient, sans que je m'en rende compte. C'est un roman qui happe le lecteur, qui l'oblige à le garder entre ses mains. Je vais vous expliquer pourquoi.

Joe est un adolescent de 15 ans, vivant avec sa mère et souffrant de l'absence de son père, qu'il n'a jamais connu. Joe est passionné de magie depuis son plus jeune âge et il passe des heures à s'exercer, seul. Sa mère enchaîne les relations et ne parvient pas à se poser avec un homme. C'est ainsi jusqu'au jour où un nouvel homme va intégrer le foyer et ne va pas supporter Joe et sa magie. Notre magicien en herbe va quitter le foyer familial, suite à la demande de son mère. En échange, il va recevoir un peu d'argent tous les mois. Joe se retrouve donc seul à 15 ans, dans un petit hôtel minable, devant faire les bars tous les soirs et récolter quelques pourboires grâce à ses tours de magie. C'est lors d'une soirée comme toutes les autres qu'un homme l'interpelle dans un bar. Il lui fait savoir qu'il a un véritable talent et lui recommande d'aller voir Norman, le plus grand magicien du monde. L'apprenti va suivre ce conseil et c'est ainsi qu'il rencontre Norman et Christina, sa compagne.

J'ai aimé l'univers du roman. C'est l'univers de la magie. Je le trouve très bien exploité et c'est avec plaisir que j'ai découvert certaines choses sur les magiciens. Nous retrouvons aussi un univers un peu hippie, notamment lorsque Joe, Norman et Christina vont au festival de Burning Man. C'est l'un de mes passages préférées car comme l'a parfaitement dit ma partenaire Marie, on découvre encore plus les personnages et on découvre même de nouveaux aspects d'eux. Ce festival sera pour Joe sa première expérience avec une femme et je pense que c'est à partir de là que j'ai commencé à détester ce personnage.

Car oui, même si Joe est le personnage principal, je ne l'ai pas du tout aimé. Au début, j'étais de la compassion pour lui. Comment une mère peut-elle demander à son fils de 15 ans de se barrer pour un homme qu'elle ne connaît que depuis deux mois ? Mais dès qu'il a rencontré Norman et Christina, Joe a changé. Il est devenu sûr de lui et imbus de sa personne. Joe trahit à deux reprises Norman. Mais ce dernier le pardonne à chaque car un père pardonne à son fils. Joe est le fils que Norman s'est choisi. On pourrait penser que Joe considère Norman comme son fils. Mais ce n'est pas le cas, il s'est choisi un autre papa et son seul but est de détruire Norman, à petit feu. On retrouve le complexe d'Œdipe, d'où le titre, d'ailleurs.

J'ai aimé le style de l'auteur. J'ai retrouvé son excentricité et sa marginalité que j'avais tant aimés dans Métaphysiques des Tubes. La fin m'a un peu déçue, j'aurai aimé en découvrir plus. Mais vu la splendeur et la surprise du roman, c'est seulement un détail. Je ne peux que vous recommander Tuer le père, un magnifique roman !

Ma note :
 
 

"Le but de la magie, c'est d'amener l'autre à douter du réel."
 
"Les enfants que ne reconnaît pas le père en souffrent. Mais il existe une souffrance plus grande : celle d'un père que son enfant ne reconnaît pas."
 
Chronique de Marie.


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://storage.canalblog.com/23/66/451136/66965440.gif

Tuer le père pour le Nevada.
22/50

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg

Idée n°20 : Quelque chose de "papa" (mot père dans le titre)

12 commentaires:

  1. Contente, toi qui me disais que tu n'aimais pas du tout Amélie Nothomb, je suis heureuse de voir que tu as changé d'avis ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Du coup je vais peut-être me laisser tenter par Acide Sulfurique :3 ♥

      Supprimer
    2. Tu as intérêt, Acide Sulfurique c'est LE Amélie Nothomb ! ♥

      Supprimer
    3. Je vais l'emprunté au CDI n.n ♥

      Supprimer
  2. Je suis TROP CONTENTE !!! :D Tu as aimé Tuer le père ! Une grande réussite de Nothomb. Personnellement, c'est vraiment l'univers de la magie et des hippies qui m'a totalement convaincue. C'est un livre qui mérite vraiment d'être lu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, surtout qu'il est super rapide à lire ! :)

      Supprimer
  3. Pourquoi dans ma médiathèque secondaire, ils ont TOUS les NOTHOMB, même le dernier, sauf les deux que je veux lire, à savoir Journal d'hirondelle et Tuer le père ? POURQUOI ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MAIS OUI, POURQUOI ????
      (Pleure pas ma chérie ! <3)

      Supprimer
  4. j'adore cet auteur et ce livre était vraiment super, j'aime la folie de ces personnages. j'ai également adoré Barbe-Bleue.

    RépondreSupprimer