mercredi 25 septembre 2013

Chronique #63 : Birth Marked tome 1 : Rebelle de Caragh M. O'Brien


Titre : Birth Marked tome 1 : Rebelle
Auteure :  Caragh M. O'Brien
Collection : Black Moon Jeunes Adultes
Edition : Le Livre de Poche Jeunesse
Nombre de pages : 399

Résumé : Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveau-nés. Mais un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un ruban sur lequel est brodé un étrange code.

Mon avis : J'ai acheté ce livre pour une amie car elle adore les dystopies. De plus, ce livre est dans le Baby Challenge Jeunesse 2013 alors j'en ai profité ! Une chose une sûre, je ne le regrette pas. :)
 
Nous sommes plongés dans un monde coupé en deux : il y a l'Enclave et l'Extérieur. Tous les mois, l'Extérieur doit fournir les trois premiers bébés qui sont nés. Ces nouveau-nés seront élevés par des familles de l'Enclave, riches, puissantes et célèbres. Certaines familles acceptent donc cette règle sans problème mais pour d'autres, c'est beaucoup plus compliqué...
 
L'héroïne est Gaia Stone, une jeune fille de 16 ans, au visage déformé par une énorme cicatrice. Elle fait partie de l'Extérieur et elle vit avec son père, un couturier et sa mère, une sage-femme. Gaia assiste sa mère dans la plupart des accouchements qu'elle fait et elle deviendra elle-même sage-femme. Un jour, Gaia met au monde seule un bébé. Quand elle rentre chez elle ce soir-là pour annoncer la nouvelle à ses parents, ce ne sont pas ces derniers qu'ils l'attendent dans le salon mais un officier, le Capitaine Grey. Il lui apprend que ses parents ont été arrêtés. Tout au long du roman, Gaia va en chercher la cause et elle va essayer de secourir ceux qui peuvent encore l'être.
 
J'aime beaucoup les dystopies et j'avais un peu peur que Birth Marked soit du vu et du revu. Heureusement, ce n'est pas le cas. Le monde dans lequel vit Gaia est complétement révoltant et dès les premières pages, on est à fond dans l'histoire et on comprend très vite que c'est un roman où les émotions vont être d'une grande puissance. Il y a une foule de détails et de descriptions qui permettent de parfaitement visualiser les lieux et les personnages. Caragh O'Brien a fait preuve d'une immense précision et les récit est magnifiquement ficelée !
 
Gaia m'a énormément plu. C'est une jeune fille au passé difficile et en marge de la société. En effet, une vilaine cicatrice orne son visage et beaucoup de personnes se sont moquées d'elle pour cela. Vivre sans ses parents qui sont ses seuls points d'attache s'avère donc être d'une grande difficulté. Elle est super courageuse et surtout prête à tout pour découvrir la vérité et retrouver ses parents. Au fil des pages, on découvre que Gaia connaît peu de choses sur la réalité et qu'elle a été beaucoup protégée. On découvre au même titre qu'elle la vérité sur l'Enclave et sur ce qui s'y trame. C'est très intéressant cette focalisation car on comprend qu'elle doit s'endurcir pour ne pas se faire manger. Heureusement, elle va recevoir de l'aide du Capitaine Grey, l'homme qui était venu la voir pour lui annoncer l'arrestation de ses parents. Ce dernier, Léon, est lui aussi un personnage torturé. Son passé est flou et ses origines le sont encore plus. Il va fournir de l'aide pour aider Gaia dans ses entreprises mais il va aussi en recevoir de sa part pour découvrir qui il est réellement. J'ai complétement craqué pour Léon. C'est un homme sombre et mystérieux mais qui garde malgré tout une immense part d'humanité. Sa psychologie est très complexe et c'était un pur plaisir d'essayer de se glisser dans sa peau et de découvrir ses pensées. Léon est donc le personnage que j'ai le plus aimé ! Mis à part ces deux personnages principaux, on en retrouve beaucoup d'autres, qui sont tous aussi intéressants sur le plan psychologique. L'auteure nous présente dans ce roman une palette riche et diversifiée de caractères en tous genres.
 
Birth Marked est donc une totale réussite selon moi. Le seul point négatif est la longueur. Des fois, les actions sont vraiment trop longues à se mettre en place. Mais ces passages sont particulièrement travaillés sur le plan descriptif donc ils ne sont pas ennuyeux pour autant. J'ai hâte que le tome 2 sorte en poche pour le lire !

Ma note :
 
 
"La tête du nouveau-né dodelina dans un mouvement familier, sa peau arborant un rouge marbré, et, remuant les bras sans coordination, le bébé poussa son premier cri d'indignation ; l'indignation d'être vivant."
 
"N'oublie pas que nous sommes tous vulnérables. Surtout quand on aime quelqu'un."
 
"Gaia avait franchement du mal à y croire. Elle avait vécu si longtemps avec sa laideur, à la cacher derrière un rideau de cheveux dès que c'était possible, qu'elle ne pouvait pas imaginer que quelqu'un la trouve jolie."
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://img600.imageshack.us/img600/2981/jeunesse.png
 
9/20
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°33 : Un œil (couverture)

6 commentaires:

  1. Wha, et bah j'ai super envie de le lire maintenant ! J'hésite tout de même un peu, car j'ai quand même vu plusieurs avis négatifs dessus il n'y a pas très longtemps... Enfin bon, je pense que ça vaut le coup d'essayer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme ça tu pourras te faire toi-même ton opinion :)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'ai super hâte de lire la suite en tout cas :D

      Supprimer
  3. C'est un livre que j'aimerais beaucoup découvrir :)

    RépondreSupprimer