mardi 27 août 2013

Chronique #54 : Lottie Biggs n'est presque ma désespérée de Hayley Long


Titre : Lottie Biggs n'est presque pas désespérée
Auteure : Halyey Long
Collection : Bliss
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 264

Résumé : Suis-je condamnée à être une rebelle solitaire toute ma vie ?
Suis-je normale ?
Suis-je folle ?
Pourquoi suis-je sans cesse excitée comme une puce ?
Pourquoi ai-je des visions indécentes de Gareth en caleçon Britney Spears ?
Quand vais-je enfin devenir une phrase ?

Mon avis : J'ai trouvé par hasard ce livre dans l'un des nombreux rayons de la bibliothèque municipale. Avant même d'avoir lu le résumé, je savais que j'allais le prendre grâce à la couverture. Je la trouve vraiment très belle ! Il y a de la couleur, la fille a un air drôle et coquin... Cette couverture m'a séduite ! Voilà l'origine de ma lecture pour ce livre.
 
On suit le quotidien de Charlotte Beryl Biggs, surnommée Lottie. Elle vit seule avec sa mère, une policière. Elle a un copain, Gareth et une meilleure amie, Goose. Notre héroïne se pose beaucoup de questions. Tout au long du livre, amour, amitié et drames s'enchaînent pour, au final, faire évoluer Lottie.
 
Avant de vous parler de mon avis sur l'histoire et les personnages, je tiens à vous dire que le roman contient des images. J'ai trouvé cela très agréable surtout que beaucoup de ces illustrations sont très drôles ! De plus, la police d'écriture change en fonction des humeurs de Lottie (car le texte est la cahier d'émotions de la jeune fille). Ainsi, lorsqu'elle va se mettre en colère, nous aurons le droit à de grosses lettres majuscules etc.
 
N'ayant pas lu le premier tome, je ne peux vous dire s'il est mieux que le premier ou non. J'ai beaucoup aimé les personnages, et particulièrement Lottie. Elle est vraiment très drôle, elle a des idées et réflexions hilarantes. Je peux citer le fait qu'elle compare sans arrêt son psy venant du pays des All Blacks à Johnny Depp. Elle essaye d'ailleurs de le dessiner. Au final, son croquis ressemble plus ou moins à la célèbre star américaine (je penche plus pour le moins...). Lottie a des préoccupations que la plupart des ados de 15 ans ont et le ton est simple et léger. Elle se pose des questions sur sa relation avec Gareth, s'il est temps de passer à "l'étape supérieure". Il y a eu beaucoup de scènes drôles autour de ça. La façon qu'à Lottie de s'exprimer entraîne des quiproquos qui font toujours sourire, voire plus. La jeune fille se pose aussi des questions sur son amitié avec Goose. Lottie est donc très attachante et elle m'a beaucoup émue.
 
Les deux autres personnages les plus présents sont Gareth et Goose. Je les ai bien aimé dans l'ensemble même si à plusieurs reprises, Gareth a eu le don de me dégoûter/répugner. Malgré le fait qu'il mange tellement que ça en devient répugnant, il est présent pour Lottie et sa sincérité avec elle est très émouvante. Ils vont bien ensemble, je trouve car ils se complètent. Goose est aussi émouvante, elle a une façon d'être et une vision du monde très intéressantes.
 
Le style de Hayley Biggs est simple et moderne. Elle fait preuve d'une grande délicatesse pour manier questions futiles et profondes. A travers les passages amusants, on sent que Lottie est dans une période de la vie où les choix commencent à sa faire et les questions à se multiplier. Un style magnifique, que j'ai plus qu'adoré ! Je peux vous dire aussi que Hayley Long est une personne géniale et prête à donner de son temps. Il y a quelques jours, j'ai eu une discussion avec elle sur Twitter et elle a été absolument adorable. En plus de faire des romans géniaux, elle a un grand cœur. C'est pour toutes ces raisons que je vous recommande Lottie Biggs et de découvrir Hayley Long !
 
Ma note :
 
 
"Je suis une astronaute surfant sur une vague, dans l'océan de la Tranquillité. J'ai roulé trop vite sur la route de la Tristesse, dérivé trop longtemps sur l'épave du navire Stress, et failli perdre la tête sur le TGV de l'Oubli. Mais voilà que je glisse avec grâce dans une direction positive. Ce ne sera pas un trajet éclair. Il va me falloir être patiente, suivre le flux cosmique. Je me rapproche des côtes, où m'attend la plage de la Décontraction."
 
"L'écriture de ce cahier d'émotions dévore des heures et des heures de ma vie, et je n'ai encore qu'effleuré la surface de mon infinie complexité."
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°41 : quelque chose de plié (la jambe droite est pliée sur la couverture)
 
24/170
 
Retrouvez mon avis sur le tome 1 ici.

2 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture est très belle et très tentante ! Je l'aurais pris comme toi si je l'avais vu à la bibli, sans même lire le résumé !
    Ton avis donne enviiiiie ! Surtout que j'adore ce genre de lectures délirantes ! Je note ! :) ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire :D
      J'espère vraiment que tu pourras le lire, il est top ! ♥♥

      Supprimer