mardi 13 août 2013

Chronique #48 : Merci pour les souvenirs de Cecelia Ahern

 
Titre : Merci pour les souvenirs
Auteur : Cecelia Ahern
Edition : J'ai lu
Nombre de pages : 474
 
Résumé : Après un accident qui a bouleversé sa vie et détruit son mariage, Joyce Conway ne doit la vie qu'à une transfusion sanguine. Pourtant, des phénomènes étranges se produisent. Elle se souvient de choses qu'elle n'a pas vécues. Elle peut parler pendant des heures de Paris, alors qu'elle n'y a jamais mis les pieds. Dès lors, Joyce n'aura qu'un but : découvrir à tout prix qui lui a donné son sang, dans l'espoir de comprendre ce qui lui arrive. Et retrouver le bel Américain dont elle a fait connaissance le jour de sa sortie de l'hôpital.
 
Mon avis : Merci pour les souvenirs est le premier roman que je lis de Cecelia Ahern. Ayant entendu beaucoup de bien de ses romans (PS : I love you, La vie et moi...), je m'attendais à un roman assez exceptionnel et magnifiquement écrit. Je ne me suis pas trompée !
Dans un premier temps, j'ai lu ce roman dans le cadre du challenge week-end à 1000. J'ai donc du le lire rapidement, en faisant peu de pauses. Je pense que cela a contribué à mon enthousiasme pour ce livre car je ne restais jamais sur ma fin vu que j'enchaînais les pages à une vitesse folle ! Malgré le nombre de pages conséquent, le roman se lit très vite et très facilement. Je vais maintenant vous parler de l'histoire.
Nous suivons deux histoires en parallèle. La première est celle de Joyce Conway, une jeune fille venant d'avoir un terrible accident, aux conséquences lourdes puisque cela détruit son mariage et elle doit retourner vivre chez son père, Henri. Ce dernier vivait seul jusqu'alors puisque sa femme et par conséquent la maman de Joyce est décédée une dizaine d'année auparavant. La seconde histoire est celle de Justin Hitchcock (pas Bieber !), un américain, vivant à Londres suite à son divorce. Il préfère quitter son pays pour pouvoir vivre près de sa fille, Bea, vivant dans la capitale anglaise. Avec Justin, on rencontre d'autres personnages tels que Al, son frère et Doris, sa belle-sœur. Deux personnages attachants.
J'ai adoré Joyce. J'ai été littéralement prise d'affection pour cette jeune femme endeuillée, hantée par la perte d'un être cher. On ressent parfaitement sa tristesse, sa colère, son désespoir. Toutes ses émotions, en général. En effet, toute une palette de sentiments traverse Joyce. Le plus intéressant est que je les ai tous compris et ressentis avec elle. De plus, mis à part sa sensibilité, j'ai beaucoup aimé sa "quête". Tout ce que lui arrive, comme parler en latin, est très déroutant et j'étais absolument captivée par ses recherches pour découvrir d'où viennent ses nouvelles facultés et connaissances.
Le deuxième personnage principal m'a aussi conquise. Justin est un homme intriguant. J'ai adoré découvrir les pans de sa vie, les choses que seul lui savait, ses secrets. Il est à la fois attachant, drôle, sincère et affectueux. Son lien avec Bea est doux, une relation père/fille rare, que beaucoup recherchent.
Le lien qui unit Joyce et Justin est incroyable et les choses qui accompagnent ce lien le sont tout autant. C'est vraiment jouissif de savoir que Justin a sauvé Joyce mais que eux-mêmes ne le savent. Qu'au début, ils sont seulement des "partenaires de coiffeur". Suivre leur histoire, leurs rencontres, leurs découvertes est enrichissant. Il n'y a aucun moment où je me suis ennuyée, aucun temps mort. Il y a des quiproquos très drôles et très bien choisis.
Malgré mon affection pour ces deux personnages, celui que j'ai préféré est Henri, le père de Joyce. Comment ne pas s'attacher à ce vieux monsieur, vivant avec le fantôme de sa défunte épouse et fumant en cachette ? Il est à la fois drôle, taquin, embêtant mais il reste avant tout attendrissant. Sa relation avec Joyce est magnifique : ils sont très complices, très attachés l'un à l'autre. J'ai trouvé leur complicité merveilleuse et d'une beauté inégalable.
Comme dit plus haut, c'était mon premier roman de Cecelia Ahern et je ne compte pas m'arrêter là. Rien qu'avec un seul ouvrage, j'ai apprécié son style. Non, adoré. Elle a la capacité de raconter une histoire assez banale avec tendresse, liant à merveilles les sentiments. Malgré un début dramatique, Cecelia a réussi à intégrer de l'humour, de l'optimisme et surtout, de l'espoir. Ce roman est majoritairement une histoire d'amour mais il n'y a pas que ça. L'amitié, la famille ont un rôle très important, dominant presque la romance. Dans Merci pour les souvenirs, on se rend compte que la recherche de "soi-même" est aussi abordée. Mais le noyau de cette histoire, de la rencontre entre nos deux "J" est le don du sang. Cela m'a encore plus encouragée à devenir donneuse, lorsque j'aurai l'âge requis. Je me dis que moi aussi, peut-être, je pourrai sauver quelqu'un grâce à mon sang. Peut-être, je pourrai avoir une place spéciale dans le cœur de quelqu'un. Je vous l'avais dis, l'espoir est là.
 
Ma note :
 
 
"Vous êtes triste maintenant mais regardez de l'autre côté, vous verrez le bonheur".
 
"A cinquante-cinq ans, elle n'aurait pas dû perdre la vie, mais le cancer, ce voleur de secondes, décelé bien trop tard, la lui avait volée, à elle et à nous."
 
"Il en est transporté, comme lorsqu'on entend les première mesures d'une chanson familière de sa jeunesse, et que la nostalgie, comme une marée, vous attrape sur le sable, vous emporte, vous submerge au moment où vous vous y attendez le moins, souvent où le voulez le moins."
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
history lesson 3: none
 
6/70
Cecelia Ahern pour l'Irlande.
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°13 : Un téléphone (couverture)
 
19/170

2 commentaires:

  1. Je suis totalement séduite par la couverture, le résumé, et ton avis !!
    J'ai PS : I love you dans ma PAL... Et celui-ci va sans doute le rejoindre prochainement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que mon avis te plaise, je sais que tu l'attendais ;)
      Moi aussi, je vais tous les autres de ses romans dans ma Wish List ^^
      En plus, ils sont tous en poche dans les éditions J'ai Lu alors ils ne coûtent pas trop chers. Un bon investissement ! :)

      Supprimer