vendredi 2 août 2013

Chronique #44 : Mes amis, mes amours de Marc Levy

Image
 
Titre : Mes amis, mes amours
Auteur : Marc Levy
Edition : Pocket
Nombre de pages : 338
 
Résumé : Quand deux amis de toujours, pères solitaires et trentenaires, réinventent la vie en s'installant sous un même toit. Antoine a convaincu Mathias de venir s'installer à Londres pour y tenir une librairie. Une seule règle : nulle présence féminine à la maison, qui, seule, pourrait mettre en péril l'équilibre de ce ménage peu ordinaire.
Pari difficile et séduisant. L'enjeu d'une histoire d'amitié se complique bientôt d'histoires d'amour où les destins se croisent au fil d'une comédie tendre et enlevée.
 
Mon avis : Mathias et Antoine sont de très bons et très vieux amis. Mathias travaille dans une librairie et il a une petite fille. Pour Antoine, c'est l'inverse. Il est architecte, travaille à Londres et il est papa d'un petit garçon ! Un jour, les deux amis décident d'habiter ensemble, en imposant des règles. Par exemple, ils ne doivent pas ramener de femmes à la maison ou ne pas faire appel à une baby-sitter. Mais, comme nous pouvons nous en douter, ces règles ne vont pas être respectées. C'est particulièrement Mathias, un petit rebelle qui ne va "jouer le jeu". On assiste au quotidien de ces deux papas trentenaires, dans le quartier français de Londres.
L'histoire est assez simple et pas du tout difficile à comprendre. Mais j'ai trouvé qu'il y avait pas mal de longueurs. C'est comme si Marc Levy voulait nous en apprendre le plus possible sur les personnages, en les décrivant beaucoup mais j'avais l'impression qu'ils m'étaient tout de même inconnus. De plus, je confondais beaucoup les deux hommes. Pourtant, ils ne se ressemblent pas du tout mais j'avais un peu de mal à m'y retrouver. Mis à part ces quelques remarques négatives, j'ai passé un très bon moment avec ce livre. L'histoire et attrayante et pleine de sentiments. J'ai vraiment accroché avec les personnages, surtout Mathias. J'ai beaucoup aimé son côté rebelle, comme dit plus haut. Le lien unissant les vieux amis est profond et sincère : ils passent leur temps à se chamailler mais ils s'aiment énormément. Deux frères ! Je vous recommande ce livre, original et émouvant !
 

Ma note :
 
 
"Tu vois, en amitié on ne passe pas devant le maire, alors il n'y a pas vraiment de date anniversaire ; mais ça peut quand même durer toute une vie puisqu'on s'est choisis."
 
"Fallait-il donc que les gens s'éloignent pour que l'on se rende compte de la place qu'ils prenaient dans nos vies ?"
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°70 : Une boisson alcoolisée (bière sur la couverture)
 
15/170

2 commentaires:

  1. Un de mes Levy favoris, avec Et si c'était vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas encore lu Et si c'était vrai mais je compte le faire rapidement :)

      Supprimer