vendredi 26 juillet 2013

Chronique #42 : L'assommoir d'Emile Zola

 
Titre : L'assommoir
Auteur : Emile Zola
Edition : Larousse
Collection : Petits Classiques
Nombre de pages : 455
 
Résumé : Septième roman du cycle des Rougon-Macquart, l'Assommoir est une plongée dans le monde ouvrier parisien, autour du couple que forment Gervaise Macquart et son mari Coupeau. En un tableau sociologique et naturaliste saisissant, Zola rend compte de leur ascension sociale puis de leur déchéance morale et physique, explicitant à la fois les ravages de l'alcoolisme, de la paresse, et sa conviction de l'existence d'une hérédité familiale fatale dont tous ses personnages apparaissent comme les victimes.
 
Mon avis : J'ai lu ce roman cette année pour mon cours de français pour la séquence sur la naturalisme. J'étais très impatiente de le lire car ce roman est considéré comme un classique de la littérature française. Je n'ai pas été déçue, au contraire. Il y a énormément de passages que j'ai adoré comme la fête de Gervaise. On découvre la vie ouvrière de l'époque, la train de vie des Parisiens, leurs soucis... Au début, j'admirais Gervaise. Je la trouvais courageuse, forte, incroyable mais par la suite, elle m'a beaucoup déçue. Elle a succombé à tous les péchés, s'est laissée mourir. Dans ce roman, tous les vices sont représentés : l'alcool, la prostitution, la paresse... Le personnage de Lalie m'a beaucoup touchée. J'étais révoltée par le sort que lui réservait son père tous les soirs. J'avais envie de brûler le livre ! Quant à Lantier... Dès que je voyais apparaître son nom, la colère m'envahissait. C'est un livre où j'ai été traversée par toutes les émotions, c'est incroyable ! Zola a un merveilleux style d'écriture, je pense lire d'autres oeuvres de cet homme. Il fait attention au moindre détail. Chaque mot, chaque expression a un certain sens et a été étudié sous toutes ces formes. Lorsque j'ai fais quelques analyses de certains passages en cours, j'étais stupéfaite par le travail fin et minutieux de Zola. C'est vraiment formidable. Le seul inconvénient que je trouve est que les chapitres sont trop longs. Je mettais dans les 3 quarts d'heure/une heure pour en lire un... Mais j'ai tout de même adoré ! Je vous conseille l'édition de la photo, celle Larousse car à la fin, il y a un dossier très complet et utile pour bien comprendre le roman. Mon premier Zola, loin d'être le dernier !
 
 
Ma note :
 
 
"Jamais elle ne sut comment elle avait monté les six étages. En haut, au moment où elle prenait le corridor, la petite Lalie, qui attendait son père, accourut, les bras ouverts dans un geste de caresse, riant et disant: "Madame Gervaise, papa n'est pas rentré, venez donc voir dormir mes enfants...Oh! ils sont gentils"
Mais, en face du visage hébété de la blanchisseuse, elle recula et trembla. Elle connaissait ce souffle d'eau-de-vie, ces yeux pâles, cette bouche convulsée. Alors, Gervaise passa, en trébuchant, sans dire un mot, pendant que la petite, debout sur le seuil de sa porte la suivait de son regard noir, muet et grave."
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°4 : Un mug ou une tasse (j'accepte aussi les verres) (verre sur la couverture)
 
13/170
 

6 commentaires:

  1. Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :)

      Supprimer
  2. Ca a également été mon premier Zola... quand j'étais en troisième, c'est-à-dire il y a 9 ans maintenant :) Mais il a initié ma folie des Rougon-Maquart, et je les ai tous lus (sauf 2) dans les trois années qui ont suivi. Je te conseille notamment La Faute de l'abbé Mouret, Le Docteur Pascal, Une page d'amour, Le Rêve, Germinal, Pot-bouille, Au bonheur des dames... et je m'arrête là parce que sinon je vais tous les citer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas si vieux ^^
      Je me fixe comme objectif de tous les lire ! D'ailleurs, je lis La Bête humaine en ce moment :)

      Supprimer
  3. Tout comme toi j'ai beaucoup aimé ce roman. A la fois il se lit facilement, en plus on se laisse prendre dans l'histoire donc on ne s'ennuie pas, et on apprend pas mal de chose sur l'époque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il est vraiment super pour découvrir plus précisément cette époque :)

      Supprimer