samedi 15 juin 2013

Chronique #30 : Quand vous lirez ce livre... de Sally Nicholls

 
Titre : Quand vous lirez ce livre...
Auteure : Sally Nicholls
Edition : Pocket Jeunesse
Nombre de pages : 279
 
Résumé : Je m'appelle Sam.
J'ai 11 ans.
Je collectionne les histoires et les objets incroyables.
J'ai une leucémie.
Quand vous lirez ce livre, je ne serai peut-être plus là.
 
Mon avis : Petite anecdote avant de vous dire mon avis : j'étais persuadée que Sam était une fille, même si le prénom est mixte. Je ne vous cache pas que j'ai été énormément surprise quand j'ai vu que c'était un garçon au début du roman ! Sam (qui est donc un garçon) est atteint d'une leucémie. Il est gravement malade mais il refuse qu'on le plaigne. Il ne s'apitoie jamais sur son sort, au contraire. C'est une formidable leçon de vie. Cela montre déjà son courage. Il écrit un livre. En réalité, il écrit tout ce qui lui passe par la tête. Beaucoup de choses sont racontées alors qu'elle n'a pas forcément quelque chose à voir avec ce qui a été dit précédemment. La chronologie n'est pas très claire. On retrouve dedans des dessins, des listes et des questions qu'ils se posent. Par ailleurs, ces questions sont très intéressantes car ce sont des questions que les malades se posent mais également les personnes en bonne santé. Qui ne s'est jamais demandé où est-ce qu'on allait après la mort ? Ou comment sent-on et sait-on qu'on est mort ? Personnellement, je me les pose très très très souvent. La deuxième partie du roman est encore plus émouvante que la première. Là, on se rend vraiment compte que Sam est malade. Je ne sais pas pourquoi mais à chaque fois que je lisais "Mes os me font mal", je frissonnais... Je trouve que c'est un roman extrêmement bien écrit et juste. Il n'y pas de scène gore (comme j'ai pu en trouver dans un roman avec un personnage qui avait une leucémie). De plus, le roman est émouvant mais pas larmoyant. Tout est écrit avec dignité. L'un des atouts de ce roman est sa simplicité. Il est très bien écrit pour les enfants qui s'intéressent au sujet. Il est adapté donc pour un public jeune mais malgré ça, il reste vrai, sans détours. C'est l'une des forces du livre. Je vous recommande ce roman, qui allie sentiments et humour à la perfection !
 
Ma note :
 
 
"Si vous êtes toujours tristes quand vous pensez à moi, alors comment est-ce que vous allez vraiment vous souvenir de moi ?"
 
--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
http://helran.fr/lecture/wp-content/uploads/2013/01/challenge-170-300x199.jpg
 
Idée n°126 : Un ou des oiseaux
 
1/170

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire