vendredi 14 juin 2013

Chronique #29 : Simple de Marie-Aude Murail

 
Titre : Simple
Auteure : Marie-Aude Murail
Edition : L'école des loisirs
Nombre de pages : 206
 
Résumé : Simple dit "oh, oh, vilain mot" quand Kléber, son frère, jure et peste. Il dit "j'aime personne, ici" quand il n'aime personne, ici. Il sait compter à toute vitesse : 7, 9, 12, B, mille, cent. Il joue avec des Playmobil, et les beaud'hommes cachés dans les téphélones, les réveils et les feux rouges. Il a trois ans et vingt-deux ans. Vingt-deux d'âge civil. Trois d'âge mental. Kléber, lui, est en terminale, il est très très courageux et très très fatigué de s'occuper de Simple.
Simple a un autre ami que son frère. C'est Monsieur Pinpin, un lapin en peluche. Monsieur Pinpin est son allié, à la vie à la mort. Il va tuer Malicroix, l'institution pour débiles où le père de Simple a voulu l'enfermer, où Simple a failli mourir de chagrin. Monsieur Pinpin, dans ces cas-là, il pète la gueule.
Rien n'est simple, non, dans la vie de Simple et Kléber. Mais le jour où Kléber a l'idée d'habiter en colocation avec des étudiants, trois garçons et une fille, pour sauver Simple de Malicroix, alors là, tout devient compliqué.
 
Mon avis : Je trouve que le résumé est excellent, qu'il dit la vérité sur l'histoire, sans tout raconter. C'est l'une des premières fois que je vois un résumé aussi vrai. J'ai énormément aimé ce livre, je me demande même comment font certaines personnes pour ne pas l'aimer. C'est impossible de ne pas éprouver un tant soit peu d'affection pour les deux frères. Ils sont totalement différents mais ils ne peuvent vivre l'un sans l'autre. Le jour où Simple et Kléber vont emménager en colocation avec cinq autres jeunes, le cadet va être confronté au regard des autres, au quotidien. Au début, cela ne va être facile mais au fil du roman, tous vont s'attacher aux deux garçons et vont vouloir les aider. Simple est vraiment l'un des personnages les plus touchants que je n'ai jamais vu. A cause de sa maladie, il se comporte comme un enfant de 3 ans. Il joue aux Playmobil, il a un révolair et surtout, il a Monsieur Pinpin. C'est son meilleur ami, son confident. Chaque chapitre porte le nom d'une action de ce lapin. Il est en quelques sortes le moteur de la vie de Simple. Ce dernier est d'une gentillesse à couper le souffle. Il essaye de découvrir le monde. Kléber essaye de l'aider mais c'est très difficile, comme le dit le résumé. Simple parle simplement et des fois, j'avais envie de rentrer dans l'histoire et de le serrer dans mes bras, pour le réconforter. Comme mes amies et moi disons, c'est un "bebs". De plus, Marie-Aude Murail traite le sujet avec humour. Entre rires et larmes, une histoire magnifique et émouvante. Il faut absolument lire ce roman !
 
Ma note :
 
 
"Simple qui était tout tassé dans l'angle du mur, bondit sur sa peluche et la serra contre lui. Kléber put aller se coucher avec l'image même du bonheur gravée au fond du coeur."
 
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
http://img600.imageshack.us/img600/2981/jeunesse.png
 
6/20
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
                 

6 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé aussi, ça a été une lecture touchante !
    Selon moi, l'auteur n'est pas assez connue... c'est vraiment dommage car ses livres sont de petites perles ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que j'en avais vaguement entendu parler avant cette lecture. Je compte bien lire d'autres livres d'elle :)

      Supprimer
  2. J'ai lu quelques livres de Marie-Aude Murail !!! Il faut absolument que je le lise!!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ai entendu parler de ce roman à plusieurs reprises mais le résumé ne m'avait pas convaincue, au contraire de ta critique qui m'a décidée à l'ajouter à ma PAL!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait super plaisir, j'espère qu'il te plaira :D

      Supprimer