samedi 18 mai 2013

Chronique #15 : Une Vie de Guy de Maupassant


Titre : Une Vie
Auteur : Guy de Maupassant
Edition : Pocket
Collection : Classiques
Nombre de pages : 264 (sans le dossier à la fin)

Résumé : Conduite par son père au sortir du couvent, la jeune Jeanne traverse la campagne normande et découvre la château dans lequel elle va vivre, aimer, avoir un enfant et connaître la plus banal et le plus exemplaire des destins. Choqué, le public de l'époque n'est pas préparé à tant de vigueur, de crudité et d'intime vérité. Coeur simple égaré dans la médiocrité et le cynisme ordinaires, Jeanne nous touche pourtant avec autant de force que Madame Bovary, sa grande soeur aînée.

Mon avis : J'ai adoré le personnage de Jeanne, sa naïveté, son innocence, ses malheurs... J'ai adoré ses parents également, de voir l'amour qu'ils lui portent. Jeanne va rencontrer Julien, un garçon dont elle va s'éprendre. Au début, tout va bien se passer entre eux : le mariage, le voyage de noces... Alors même qu'ils ne seront pas encore arrivés chez eux, après ce voyage, Julien va changer. Au fil des pages, on va découvrir un personnage calculateur, un véritable goujat. Il va vouloir prendre le contrôle de sa pauvre femme, de son argent, de son corps. Un accident va arriver -enfin pas tellement un accident que ça- et Julien va mourir, avec sa maîtresse. Jeanne va se retrouver seule puis un nouveau personnage va apparaître son fils. Ce dernier va grandir et pompera tout l'argent de sa mère, aveuglée par l'amour qu'elle lui porte. J'ai adoré ce roman. J'ai retrouvé la thèse de l'hérédité, des tares, que Zola avait mise en avant dans l'Assommoir, roman que j'ai littéralemant adoré. Maupassant a parsemé son roman de merveilleuses descriptions, qui ne sont pas du tout lourdes et superficielles. L'écriture de Maupassant est riche, passionnée et envoûtante. Nous sommes plongé dans le récit à une vitesse affolante. Tout s'enchaîne et on veut savoir la suite. Dans ce roman, on retrouve le rôle et la condition de la femme au XIXème siècle, une place mineure et assez inexistante. Un classique que je vous recommande car il est juste, il raconte la vérité. Maupassant est un héros dans son genre.

Ma note :


"La vie, voyez-vous, ça n'est jamais si bon ni si mauvais qu'on croit".

2 commentaires:

  1. On vient juste de me l'offrir... je devrais le lire assez rapidement (à moins que ma folie d'achat ne reprenne trop vite) ! On me l'a décrit comme étant "horriblement génial", ce qui semble rejoindre ce que tu dis dans ta chronique : je suis pressée de me faire mon propre avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha, la folie d'achats reprend toujours trop vite x)
      J'espère vraiment qu'il va te plaire !

      Supprimer